Mister Arkadin

Écrivains et cinéma - A-L

, 15:23pm

Vian-cin-phile0001.jpg

 

Albert-Birot (Pierre)

Virmaux (Alain), « Pierre Albert-Birot et le cinéma », F, n°2-3, 1972, « Pierre Albert-Birot. Études. Dossiers. Inédits. Bibliographie ».

Albert-Birot (Arlette), « Pierre-Albert-Birot », Anthologie du cinéma invisible. 100 scénarios pour 100 ans de cinéma, dir. Christian Janicot, Arte Editions / Editions J.M. Place, 1995, p.12.

 

Anouilh (Jean)

Hugues (Philippe d’), « Jean Anouilh et le cinéma », Revue d’histoire du théâtre, 1995, n°4, p.343-354.

 

Apollinaire (Guillaume)

Decaudin (Michel), « Apollinaire et le cinéma image par image », Apollinaire, Paris, Editions Nizet, 1970.

Virmaux (Alain), « La Bréhatine et le cinéma. Apollinaire en quête d’un langage neuf », Archives des Lettres Modernes, n°126, 1971, p.97-117.

Décaudin (Michel), « Guillaume Apollinaire », Anthologie du cinéma invisible. 100 scénarios pour 100 ans de cinéma, dir. Christian Janicot, Arte Editions / Editions J.M. Place, 1995, p.18.

Ramirez (Francis), « Guillaume Apollinaire et le désir de cinéma », Cahiers de l’Association internationale des études françaises, vol.47, 1995, p.371-389 ; disponible sur Persee.

Ramirez (Francis), Rolot (Christian), « Guillaume Apollinaire et le désir de cinéma », Cinémathèque, n°7, printemps 1995, p.50-60.

Virmaux (Alain et Odette), « "Apollinaire et le désir de cinéma », Jeune cinéma, n°234, novembre/décembre 1995, p.19-23.

Cohen (Nadja), « Apollinaire et le cinéma », présentation faite au groupe de travail « Littératures françaises du XXe siècle » de Paris IV-Sorbonne le 15 janvier 2008 ; http://www.poesie-arts.com/Apollinaire-et-le-cinema.html

Cohen (Nadja), « La Bréhatine, un scénario trop tournable d’Apollinaire ? », communication du 30 octobre 2008 au colloque « Poésie et médias au XXe siècle », à la Maison de la Recherche de la Sorbonne ; http://www.nadjacohen.com/spip.php?article40

 

Aragon (Louis)

Follet (Lionel), « Aragon et Louis Delluc » (p.217-222) et présentation des lettres de Louis Delluc à Aragon (p.223-240), Recherches croisées Aragon / Elsa Triolet (Besançon, Presses Universitaires Franc-comtoises), n°6, dir. Lionel Follet, 1998.

Cohen (Nadja), « Aragon et les débuts du cinéma », Annales de la Société des Amis de Louis Aragon et Elsa Triolet, n°8, février 2007, p.125-137 ; http://www.nadjacohen.com/IMG/pdf/Article_Aragon_cine_ma.pdf.

 

Artaud (Antonin)

  Brau (Jean-Louis), « Artaud et le cinéma », Magazine littéraire, n°61, février 1972.

  Morel (Jean-Paul), « Filmographie d'Antonin Artaud », Obliques, n°10-11, «Spécial Antonin Artaud », 1976.

  Morel (Jean-Paul), « À la recherche de la coquille », Magazine littéraire, n°206, avril 1984, « Antonin Artaud », p.37-38.

  Morel (Jean-Paul), « Antonin Artaud », Anthologie du cinéma invisible. 100 scénarios pour 100 ans de cinéma, dir. Christian Janicot, Arte Editions / Editions J.M. Place, 1995, p.28.

  Knapp (Bettina L.), « Antonin Artaud : cinéma "bouleversement complet de l’optique, de la perspective, de la logique" – a melodrama », Kentucky Romance Quaterly, n°3, p.229-236.

  Virmaux (Alain et Odette), « En marge des deux textes retrouvés d’Artaud (1929 et 1933) publiés par Positif », Jeune cinéma, n°230, janvier/février 1995, p.23-27.

 Brange (Mireille), « Pirandello et Artaud acteurs de leurs scénarios : une utopie des années vingt », Une correspondance entre les arts est-elle encore possible ?, dir. C.Rauseo / K.Zieger, Valenciennes, Presses Universitaires de Valenciennes, 2007, p.267-279.
   Brange (Mireille), « Artaud : du cinéma sonore au théâtre de la cruauté », Théâtre / Public, n° spécial  « Le son au théâtre », n°180, printemps 2011, p.81-84.
   Brange (Mireille), « Artaud, adaptateur du Maître de Ballantrae », Quand des écrivains font du cinéma. Instantanés critiques, dir. Valérie Berty / Marc Cerisuelo, Paris, Archives Karéline, 2012, p.77-95.

 

Audiberti (Jacques)

Boireau (Isabelle), « Jacques Audiberti et le cinéma », Cavalier seul, textes du Colloque international (Bibliothèque nationale de France / Association des Amis de Jacques Audiberti, 13-14 décembre 1990) recueillis par Henry Bouillier, Bibliothèque nationale, 1992, p.175-183.

Prieur (Jérôme), « Jacques Audiberti », Anthologie du cinéma invisible. 100 scénarios pour 100 ans de cinéma, dir. Christian Janicot, Arte Editions / Editions J.M. Place, 1995, p.32.

 

Aymé (Marcel)

Chirat (Raymond), « Le mal aimé du cinéma », Magazine littéraire, n°124, mai 1977, dossier « Marcel Aymé », p.25-28.

Lecureur (Michel), « Marcel Aymé », Anthologie du cinéma invisible. 100 scénarios pour 100 ans de cinéma, dir. Christian Janicot, Arte Editions / Editions J.M. Place, 1995, p.38.

Véniel (Jean-Claude), « Marcel Aymé et le cinéma », Roman 20-50, H.S., 1er trimestre 1996, p.71-78.

Bihl (Laurent), « Aymé Marcel (1902-1967) » (notice biofilmographique), Dictionnaire du cinéma populaire français, dir. Christian-Marc Bosséno / Yannick Dehée, Editions du Nouveau Monde, 2004, p.55.

Cahiers Marcel Aymé (Société des Amis de Marcel Aymé, J.P.Belleville, Saint-Cloud, Éditions Sama, Dole ; marcelayme1.free.fr) : « Marcel Aymé et le cinéma », n°26, 3ème trimestre 2008, p.19-76.

 

Barbusse (Henri)

Relinger (Jean), « Henri Barbusse », Anthologie du cinéma invisible. 100 scénarios pour 100 ans de cinéma, dir. Christian Janicot, Arte Editions / Editions J.M. Place, 1995, p.56.

 

Barthes (Roland)

Bensmaïa (Réda), « Une vision perverse du cinéma. Roland Barthes », CinémAction, n°20, « Théories du cinéma », août 1982, p.129-131.

Païni (Dominique), « D’une théorie douce à une lecture poétique. Barthes et le cinéma », CinémAction, n°20, « Théories du cinéma », août 1982, p.132-142.

Calvet (Louis-Jean), « Barthes et le cinéma : la disparition du signiant », CinémAction, n°60, juillet 1991, p.140-145.

Brenez (Nicole), « Inventions du corps subtil. Barthes et Eisenstein », Barthes après Barthes. Une actualité en questions. Actes du colloque international de Pau, textes réunis par Catherine Coquio et Régis Salado, Publications de l’Université de Pau, 1993, p.167-172.

Dubois (Philippe C.), « Barthes et l'image », French Review, volume 72, n°4, 1999, p.676-686.

Mouren (Yannick), « Les intellectuels français dissertent du cinéma (Barthes, Foucault et quelques autres »), Les Cahiers de la cinémathèque, n°70, actes du colloque « Les intellectuels français et le cinéma » (Institut Jean-Vigo, décembre 1998), octobre 1999, p.75-84.

Garson (Charlotte), « Roland Barthes, voix-off du cinéma : Inclusum labor illustrat », Revue des sciences humaines, n°268, octobre-décembre 2002, p.73-92.

Le Forestier (Laurent), « Comment peut-on être "cinémato-barthésien" ? Quelques réflexions sur Barthes, l’Histoire, le cinéma », 1895, n°50, décembre 2006, p.137-145.

Garson (Charlotte), « Roland Barthes ver luisant. Le cinéma comme écran », Europe, n°952-953, p.227-233.

 

Bataille (Georges)

Baumann (Roland), Georges Bataille et le cinéma, Thèse de doctorat (dépôt du sujet en 1996) soutenue le 13 décembre 2002, dir. Francis Vanoye, Université de Paris X (Nanterre), U.F.R. d’Arts du spectacle ; Lille, Atelier National de Reproduction des Thèses (ANRT), « Thèse à la carte », s.d., 371 p. [BiFi 22.010 BAUg]

Sebbag (Georges), « Georges Bataille », Anthologie du cinéma invisible. 100 scénarios pour 100 ans de cinéma, dir. Christian Janicot, Arte Editions / Editions J.M. Place, 1995, p.62.

 

Beauvoir (Simone de)

Leclerq (Emmanuelle), « Le cinéma selon Simone de Beauvoir. Les visages et les mythes », Les Temps modernes, n°619, juin-juillet 2002, p.185-248.

Sellier (Geneviève), « La Vie conjugale, mésaventures d’un scénario : Simone de Beauvoir et le cinéma français de l’après-guerre », Le Cinquantenaire du Deuxième Sexe, dir. Christine Delphy / Sylvie Chaperon, Paris, éditions Syllepse, 2002, p.447-452.

 

Benoit (Pierre)

« Pierre Benoit et le cinéma », textes et documents rassemblés par Marcel Oms, Archives, n°2, novembre / décembre 1986, 12 p.

Bertrand (Henry), « Pierre Benoit et le cinéma », Pierre Benoît témoin de son temps, dir. Edmond Jouve / Gilbert Pilleul / Charles Saint-Prot, Actes du colloque de l’Association des écrivains de langue française (Maslat, 1er – 4 septembre 1991), Albin Michel, 1991, p.161-166.

Ferrari (Alain), « Notes brèves sur Pierre Benoit et le cinéma », Cahiers des amis de Pierre Benoit, n°11, 2000, p.28-51.

Come (Bernard), « Pierre Benoit et l'UFA », Cahiers des amis de Pierre Benoit, n°12, 2002, p.83-89. [six coupures de journaux allemands]

 

Béraud (Henri)

    « Henri Béraud et le cinéma », Cahiers Henri Béraud, dir. Pascal Manuel Heu, n°XIV et XV, automne et hiver 2007.

 

       Heu (Pascal Manuel), « Henri Béraud et le cinéma », Cahiers Henri Béraud, n°XIV, automne 2007, p.9-38.

 

Bernanos (Georges)

  Renard (Paul), « Bernanos et le cinéma », colloque « Les cultures de Bernanos », Université de Nanterre, 25-26 novembre 2005 ; à paraître dans Mélanges à Monique Gosselin.

     Renard (Paul), « Georges Bernanos, spectateur occasionnel », Positif, n°595, septembre 2010, p.60 (dans « Bernanos, Gide, Green, Mauriac, Morand, spectateurs de cinéma », p.59-63).

 

Beucler (André)

       http://www.andrebeucler.com/cine/cine.html

 

Bloy (Léon)

Belloï (Livio), « Le cinéma qui tue – Bloy et l’incendie du Bazar de la Charité », Léon Bloy 5 : « Bloy et la communication – dans "l’enfer des médias" », 2001, Minard, coll. « La Revue des lettres modernes », p.77-90.

Boileau-Narcejac (Pierre Boileau et Thomas Narcejac)

Galera (Yann), « Boileau-Narcejac » (notice biofilmographique), Dictionnaire du cinéma populaire français, dir. Christian-Marc Bosséno / Yannick Dehée, Editions du Nouveau Monde, 2004, p.117.

 

Bove (Emmanuel)

Trebuil (Christophe), « Les fonctions sociales du cinéma selon Emmanuel Bove », Conserveries mémorielles, n°12, 2012 ; cm.revues.org/1200

 

Brasillach (Robert)

         Clair (René), « Robert Brasillach et le cinéma », préface, Œuvres complètes de Robert Brasillach, Paris, Le Club de l’Honnête Homme, tome X, 1964, p.XIII-XVI ; Cahiers des amis de Robert Brasillach, n°13, 6 février 1968, p.55-57.

       Bardèche (Maurice), avant-propos à la réédition de L’Histoire du cinéma, Le Club de l’Honnête Homme, tome X, 1964, p.3-9 ; CARB, n°36, printemps 1991, p.4-10.

      Pons (Frédéric), Esthétique et politique. Les intellectuels fascistes français et le cinéma : Rebatet, Brasillach, Bardèche. 1930-1945, Mémoire de maîtrise d’histoire, dir. Jacques Droz, Université de Paris I (Panthéon-Sorbonne), 1977, 318 f.

     Kaplan (Alice Yaeger), « Fascist Film Esthetics : Bardèche and Brasillach’s Histoire du cinéma », Modern Language Notes (Baltimore), mai 1980, vol. 95, n°4, p.864-883.

       Kaplan (Alice Yaeger), « The Movies : Bardeche and Brasillach » [sans doute une reprise d’un article paru dans MLN (Modern Language Notes), vol.95, mai 1980, n°4, p.864-883], Reproductions of Banality : Fascism, Literature and French Intellectual Life, Minneapolis, University of Minnesota Press, 1986, p.142-160

      Green (Mary Jane), « Fascists on Film : The Brasillach and Bardèche Histoire du cinéma », South Central Review (Texas A & M University, Department of English, College Station, Texas), vol.6, n°2, Summer 1989, « Special Issue. Fascist Aesthetis », p.32-47 ; repris dans Fascism, Aesthetics, and Culture, dir. Richard J. Golsan, Hanover, University Press of New England, 1998, p.164-178.

     Le Boterf (Hervé), « Petite histoire d’une grande Histoire du Cinéma », Cahiers des amis de Robert Brasillach, n°36, printemps 1991, p.23-26.

      Hugues (Philippe d’), « Brasillach et le cinéma », Cahiers des Amis de Robert Brasillach, n°44/45, 1999-2000, p.168-172.

 

Breton (André)

 

   Virmaux (Odette et Alain), « Le cinéma, un autre "bilan d'infortune" », André Breton ou le Surréalisme, dir. Marc Saporta / Henri Béhar, Lausanne, L'Age d'Homme, 1988, p.88-89.

     Delaperrière (Maria), « André Breton », Anthologie du cinéma invisible. 100 scénarios pour 100 ans de cinéma, dir. Christian Janicot, Arte Editions / Editions J.M. Place, 1995, p.90.

   Sebbag (Georges), « Musidora, Nadja et Gradiva », Histoires littéraires, n°37, janvier-mars 2009, p.43-60.

 

Calet (Henri)

Jean-Pierre Baril, Henri Calet. Bibliographie critique (1931-2003). Écrits littéraires, radiophoniques et cinématographiques, 3 tomes, Thèse, Université de Paris III (Sorbonne Nouvelle), 2006, 1266-36 f.

 

Camus (Albert)

Grégoire (Vincent), « Le Rôle et l'importance du cinéma dans les oeuvres d'Albert Camus », The French Review, volume 75, n°2, December 2001, p.328-340.

 

Céline (Louis Ferdinand)

Monnier (Frédéric), préface à Arletty, jeune fille dauphinoise, Paris, La Flûte du Pan, 1983 (H.C., p.101-102).

Virmaux (Alain et Odette), « Deux amis [Céline et Gance] », Cinématographe, n°124, novembre 1986, p.36-38.

Rucheton (Olivier), L’œuvre de Louis-Ferdinand Céline et le cinéma, maîtrise d’études cinématographiques, dir. Dominique Château, Université de Paris I (Paris-Sorbonne), U.F.R. d’Arts plastiques et Sciences de l’Art, 1990, 126 p. [Centre Saint-Charles]

Aebersold (Denise), « Arletty jeune dauphinoise », Bulletin célinien, n°24.

Beaujour (Michel), « Louis Ferdinand Céline », Anthologie du cinéma invisible. 100 scénarios pour 100 ans de cinéma, dir. Christian Janicot, Arte Editions / Editions J.M. Place, 1995, p.112.

Alméras (Philippe), « Cinéma », Dictionnaire Céline, Plon, septembre 2004, p.199-201.

Baginski (Nathalie), « Un cinéma dans le citron », Études céliniennes (Société d’études céliniennes), n°2, automne 2006.

Dupuis (Jérôme), « "Je ne laisse rien au cinéma !" », Lire, H.S. n°7H, « Céline, les derniers secrets », mai 2008, p.62-63.

Brami (Émile), « Céline et le cinéma », Études céliniennes, n°4, automne 2008, p.41-53 (« Première partie : Les tentatives d’adaptation »), et n°6, hiver 2010-2011, p.73-84 (« L'adaptation impossible ? »).

Rucheton (Olivier), « Approche cinématographique de Casse-pipe », Études céliniennes, n°6, hiver 2010-2011, p.85-103.

Brami (Émile), « Céline au cinéma », communication au colloque international consacré à Céline par la Bibliothèque du Centre Pompidou et la Société d'études céliniennes (André Derval, IMEC), Paris, 5 février 2011.

Cresciucci (Alain), « Céline et le cinéma », communication au colloque international « Céline à l’épreuve » organisé par l’Université de Nantes (TLI-MMA), l’Université de la Sorbonne Nouvelle- Paris-III (« Ecritures de la modernité ») et le CNRS-EHESS (Centre de recherche sur les arts et le langage), Paris, 26 mai 2011.

Cadier (Marc Henri), Louis-Ferdinand Céline et le cinéma, Éditions M.H.C., 2011, 122 p.

Mazet (Éric), « Céline et Gance. Quelques notes pour une biographie imaginaire », Bulletin célinien, n°360, février 2014, p.16-23.

Mazet (Éric), « Céline et le septième art. Gros plan et flash-back » et « Ombres blanches et noires du septième art autour de Céline », L'Année Céline 2013 et L’Année Céline 2014, p.89-161 et 183-257.

Perret (Sylvain), « Voyage au bout de la nuit. Le tournage impossible », Schnock, n°13, hiver 2014, p.56-61.

 

Cendrars (Blaise)

Gance (Abel), « Blaise Cendrars et le cinéma », Mercure de France, n°1185, mai 1962, « Blaise Cendrars ».

Vanoye (Francis), « Le cinéma de Cendrars », Europe, n°566, « Blaise Cendrars », n°566, juin 1976, p.183-196.

Bozon-Scalzitti (Yvette), « La cinématographie de Cendrars », Feuille de routes (bulletin de l'Association internationale Blaise Cendrars), n°3, avril 1980 ; reproduit dans Scripsi (bulletin du site des Amateurs de Remy de Gourmont), n°10, 2011, p.36-37.

          Mourier (Maurice), « Cendrars : une écriture travaillée par le cinéma », Feuille de routes, n°9, avril 1983, p.82.

Masson (Alain), « Cendrars, le cinéma et les films », Blaise Cendrars, dir. Jean-Marc Debenedetti, Paris, Henri Veyrier, 1985, p.122-142. 

Mourier (Maurice), « Quand Cendrars rêve de cinéma… », Revue des Lettres modernes, Minard, « Blaise Cendrars » (« Les Inclassables » 1917-1926), textes réunis par Claude Leroy, 1986.

Saliba (Khouri), « Texte et Cinema », Le Texte cendrarsien, Actes du Colloque International de Grenoble (1987), dir. Jacqueline Bernard, Centre de Création Littéraire de Grenoble, 1988.

Pilard (Philippe), « Cendrars : Cinéma de rêve, rêve de cinéma », Sud, « Blaise Cendrars », actes du colloque « Modernités de Blaise Cendrars » de Cerisy-la-Salle (10-30 juillet 1987), dir. Monique Chefdor / Claude Leroy / Frédéric-Jacques Temple, 1988, p.123-132.

Virmaux (Alain), « Une ruée vers "l’or". Quelques démêlés de Blaise Cendrars avec le cinéma », Jeune cinéma, n°226, février/mars 1994, p.24-30.

Chavanon (Claude-Pierre), « Blaise Cendrars », Anthologie du cinéma invisible. 100 scénarios pour 100 ans de cinéma, dir. Christian Janicot, Arte Editions / Editions J.M. Place, 1995, p.126.

Carnérot (Laurent), La Place du cinéma dans les Mémoires de Blaise Cendrars, Mémoire de D.E.A., dir. Francis Ramirez, Université de Paris III, 1997, 118 f. 

 Bernard (Jacqueline), « Une poétique cinématographique de l’écriture », Cendrars et les arts, dir. Maria Teresa de Freitas / Edmond Nogacki / Claude Leroy, Presses universitaires de Valenciennes, 2002.

Ochsner (Beate), « "Grussard der Film" ou la dimension média-philosophique du cinéma cendrarsien », Ritm, n°36, 2006, p.53-66.

Vanoye (Francis), « A propos de quelques représentations du cinéma chez Cendrars », Ritm, n°36, 2006, p.45-52.
      Berty (Valérie),
« Le cinéma de Blaise Cendrars : une histoire de genre », Quand des écrivains font du cinéma. Instantanés critiques, dir. Valérie Berty / Marc Cerisuelo, Paris, Archives Karéline, 2012, p.21-38.

 

Char (René)

     Coron (Antoine), « Char et le cinéma », René Char en son siècle, dir. Didier Alexandre, Paris, Classiques Garnier, 2009, p.247-263.

      Belin (Olivier), « Le cinéma de René Char : une poésie partagée ? », Quand des écrivains font du cinéma. Instantanés critiques, dir. Valérie Berty / Marc Cerisuelo, Paris, Archives Karéline, 2012, p.39-58.

      Claudel (Paul)

      Lioure (Michel), « Paul Claudel », Anthologie du cinéma invisible. 100 scénarios pour 100 ans de cinéma, dir. Christian Janicot, Arte Editions / Editions J.M. Place, 1995, p.142. 

     Clézio (Jean-Marie)

      Prédal (René), « Ballaciner, Le Clézio, Nice et le cinéma », Jeune Cinéma, n°361/362, automne 2014, p.121-131.

Cluny (Claude-Michel)

      Grant (Jacques), « Le regard et le style ou comment Claude-Michel Cluny a désiré le cinéma », Claude-Michel Cluny : inédits, documents et études critiques, textes réunis par Pierre Brunel et Jean-Yves Masson, Paris, Université de Paris IV (Sorbonne) / Éditions de la Différence, 2005, p.319-328.

Cocteau (Jean)

Virmaux (Alain), « Giraudoux, Cocteau, Malraux et le cinéma. Les écrivains et l’art du film (1939-1945) », Le Français dans le monde, n°18, juillet-août 1963, p.2-7.

Clerc (Jeanne-Marie), « Cocteau adaptateur de l’imaginaire poétique », Ecrivains et cinéma. Des mots aux images, des images aux mots : adaptations et ciné-romans, Presses Universitaires de Metz, Faculté des lettres et sciences humaines de Metz, 1985, p.77-112.

Ramirez (Francis), Rolot (Christian), « Jean Cocteau », Anthologie du cinéma invisible. 100 scénarios pour 100 ans de cinéma, dir. Christian Janicot, Arte Editions / Editions J.M. Place, 1995, p.148.

Tacchella (Jean-Charles), « Quand Jean Cocteau était président d'un ciné-club : Objectif 49 et le Festival du Film maudit », Cocteau, Catalogue de l'exposition « Jean Cocteau, sur le fil du siècle » (Centre Pompidou, Paris, 25 septembre 2003 - 5 janvier 2004 ; Musée des beaux-arts de Montréal, 6 mai - 29 août 2004), Paris, Éditions du Centre Georges Pompidou, septembre 2003, p.83-87.  

Maugey (Axel), « Jean Cocteau, le poète insoumis d’un certain cinéma français », 2ème colloque Jean Cocteau de Naples, « Cocteau et le nouveau millénaire », 2009.

 

Cohen (Albert)

Schaffner (Alain), Zard (Alain), « "Mon petit cinéma". Lecture dialogué de "Projections ou après-midi à Genève », Cahiers Albert Cohen, n°1, 1991, p.11-31.

Jimenez (Pedro Pardo), « Albert Cohen : variations sur un thème de Chaplin », French Forum, vol.33, n°1-2, Winter/Spring 2008, p.215-226.

 

Colette

Virmaux (Alain et Odette), « Colette au cinéma », Europe, n°631-632 (« Colette »), novembre-décembre 1981, p.119-139.

Bonnet (Jean-Claude), « Colette et le cinéma », Cahiers Colette, n°11, « Colette de Cerisy, 1988 », 1989.

Siclier (Jacques), « Mme Colette et le cinéma », Le Monde, 11 septembre 1994.

Crommelynck (Fernand)

Héliot (Louis), « Fernand Crommelynck », Anthologie du cinéma invisible. 100 scénarios pour 100 ans de cinéma, dir. Christian Janicot, Arte Editions / Editions J.M. Place, 1995, p.160.

Dalí (Salvador)

Bouhours (Jean-Michel), « Salvador Dalí », Anthologie du cinéma invisible. 100 scénarios pour 100 ans de cinéma, dir. Christian Janicot, Arte Editions / Editions J.M. Place, 1995, p.178.

 

Dard (Frédéric)

Aknin (Laurent), « Dard Frédéric (1921-2000) » (notice biofilmographique), Dictionnaire du cinéma populaire français, dir. Christian-Marc Bosséno / Yannick Dehée, Editions du Nouveau Monde, 2004, p.250.

 

Delteil (Joseph)

Laurans (Jacques), « Joseph Delteil », Anthologie du cinéma invisible. 100 scénarios pour 100 ans de cinéma, dir. Christian Janicot, Arte Editions / Editions J.M. Place, 1995, p.198.

 

Desnos (Robert)

     Tchernia (Pierre), préface à Cinéma, Gallimard, 1966.

      Gauthier (Guy), « Le cinéma selon Desnos », Europe, 50ème anniversaire, n°517-518, mai-juin 1972, p.129-135.

     Ciment (Michel), « Ombres blanches et nuits noires. Robert Desnos et le cinéma », Les Cahiers de l'Herne (Paris, L’Herne), « Robert Desnos », dir. Marie-Claire Dumas, mai 1987, p.197-204.

      Dumas (Marie-Claire), « Robert Desnos », Anthologie du cinéma invisible. 100 scénarios pour 100 ans de cinéma, dir. Christian Janicot, Arte Editions / Editions J.M. Place, 1995, p.210.

        Guedj (Colette), « L'écriture cinématographique de Robert Desnos », Desnos pour l'an 2000, Colloque de Cerisy-la-Salle, Gallimard, 2000.

     Dumas (Marie-Claire), présentation de Les Rayons et les ombres. Cinéma, Gallimard, 1992.

     Virmaux (Alain et Odette), « Desnos retrouvé », Jeune cinéma, n°219, janvier 1993, p.5-9 ; suivi de textes de Robert Desnos, p.10-13.

 

Devret (Patrick)

Vray (Jean-Bernard), « Patrick Devret : le cinéma et le "corps du monde" », Ecrire l’image. Littérature et cinéma, dir. Jean-Bernard Vray, Saint-Etienne, C.I.E.R.E.C. (Travaux XCVII), Publications de l’Université de Saint-Etienne, octobre 1999, p.67-75.

 

Djebar (Assia)

Clerc (Jeanne-Marie), « L’influence du cinéma sur l’écriture romanesque d’Assia Djebar », dans « Ce que le cinéma fait à la littérature (et réciproquement) », Fabula LHT (Littérature, histoire, théorie), n°2, décembre 2006 ; URL : http://www.fabula.org/lht/2/Clerc.html

 

Duchamp (Marcel)

Haas (Patrick de), « Marcel Duchamp », Anthologie du cinéma invisible. 100 scénarios pour 100 ans de cinéma, dir. Christian Janicot, Arte Editions / Editions J.M. Place, 1995, p.218.

 

Dufrêne (François)

Devaux (Frédérique), « François Dufrêne », Anthologie du cinéma invisible. 100 scénarios pour 100 ans de cinéma, dir. Christian Janicot, Arte Editions / Editions J.M. Place, 1995, p.220.

 

Dumont (Fernand)

Smolders (Olivier), « Fernand Dumont », Anthologie du cinéma invisible. 100 scénarios pour 100 ans de cinéma, dir. Christian Janicot, Arte Editions / Editions J.M. Place, 1995, p.228.

 

Duras (Marguerite)

       Tnani (Najet), Roman et cinéma chez Marguerite Duras, éd. Alif, 1996.

       Miguet-Ollagnier (Marie), « L’Amant de la Chine du Nord de Marguerite Duras : contre L’Amant de Jean-Jacques Annaud », Ecrire l’image. Littérature et cinéma, dir. Jean-Bernard Vray, Saint-Etienne, C.I.E.R.E.C. (Travaux XCVII), Publications de l’Université de Saint-Etienne, octobre 1999, p.15-23.

         Tnani (Najet), « Duras cinéfille : le cinéma comme quête de la mère », Duras, femme du siècle, Actes d’un colloque organisé par Stella Harvey et Kate Ince, sous l’égide de la Société Marguerite Duras, à l’Institut français de Londres (février 1999), Éditions Rodopi, 2001.

   Tnani (Najet), « Autobiographie et intertexte cinématographique chez Marguerite Duras », Lectures de Marguerite Duras, Saemmer et Patrice, Presses universitaires de Lyon, 2005.

         Segarra (Marta), « Du texte à l'image, de la pulsion à l'action ? Dix heures et demie du soir en été », Europe, n°921-922, janvier-février 2006, « Marguerite Duras », p.190-201.

       Defiolles (Laure), « Marguerite Duras : pourquoi le cinéma ? », Quand des écrivains font du cinéma. Instantanés critiques, dir. Valérie Berty / Marc Cerisuelo, Paris, Archives Karéline, 2012, p.217-232.

 

Echenoz (Jean)

Jérusalem (Christine), « Jean Echenoz de Gloire à Victoire, du technicolor au noir et blanc, des Grandres Blondes à Un An », Ecrire l’image. Littérature et cinéma, dir. Jean-Bernard Vray, Saint-Etienne, C.I.E.R.E.C. (Travaux XCVII), Publications de l’Université de Saint-Etienne, octobre 1999, p.25-33.

Rémy (Matthieu), « Une écriture cinématographique ? Pérec, Echenoz, Modiano », Conversations entre les Muses, dir. Lise Sabourin, Nancy, Presses Universitaires de Nancy, 2006, p.205-218.

Blanckeman (Bruno), « Jean Echenoz ou le roman comme ciné/cure », Roman 20-50, n°41, 2006, p.167-178.

Meaux (Danièle), « Le miroir des écrans », Jean Echenoz : « une tentative modeste de description du monde », dir. Christine Jerusalem / Jean-Bernard Vray, Saint-Etienne, Presses Universitaires de Saint-Etienne, 2006, p.166-178.

 

Faure (Elie)

Amengual (Barthélémy), « S.M. Eisenstein disciple d’Elie Faure ? », Cahiers Elie Faure, dir. Martine Chatelain, Paris, n°2, septembre 1983, p.193-222.

Morel (Jean-Paul), « Elie Faure et le septième art », Cahiers Elie Faure, n°2, septembre 1983, p.165-175.

Courtois (Martine), Morel (Jean-Paul), Elie Faure : biographie, Librairie Séguier, 1989, 309 p.

Morel (Jean-Paul), « Elie Faure, militant du septième art », Cahiers de la cinémathèque, n°70, actes du colloque « Les intellectuels français et le cinéma » (Institut Jean-Vigo, décembre 1998), octobre 1999, p.33-42.

 

Fondane (Benjamin)

Carassou (Michel), « Benjamin Fondane », Anthologie du cinéma invisible. 100 scénarios pour 100 ans de cinéma, dir. Christian Janicot, Arte Editions / Editions J.M. Place, 1995, p.252.

Cahiers Benjamin Fondane (annuel, Société d’Études Benjamin Fondane, Paris, 1997, dir. pub. / réd. chef Monique Jutrin), « Fondane cinéaste » (« L'évolution d'un regard », « Rapt (1933-1934). La marque de Fondane, l'empreinte de Ramuz, le film de Kirsanoff » et « Descriptif analytique du film Rapt », par Alain Virmaux ; « « Une nouvelle lettre de Fondane à Fredi Guthman », par Louis Soler ; texte de Costel Safirman), n°3, automne 1999, p.5-48.

Virmaux (Alain), « Note subsidiaire sur le dénouement de Rapt : le précédent de Stroheim », Cahiers Benjamin Fondane, n°4, 2000-2001, p.80.

Cohen (Nadja), Compte rendu de la nouvelle édition des Écrits pour le cinéma de Benjamin Fondane (Verdier Poche, 2007), Mélusine ; http://melusine.univ-paris3.fr/Lu2006/Cohen.htm

 

Foucault (Michel)

Bretèque (François de la), « Foucault, Allio et le crime : Moi, Pierre Rivière, ayant égorgé ma mère, ma sœur et mon frère », Cahiers de la cinémathèque, n°58, mai 1993, p.92-101.

Baecque (Antoine de), « Les mots et les images », Les Cahiers de l'Herne, n°95, février 2011, « Foucault », dir. Philippe Artières / Jean-François Bert / François Gros / Judith Reul, p.282-290.

Mouren (Yannick), « Les intellectuels français dissertent du cinéma (Barthes, Foucault et quelques autres »), Les Cahiers de la cinémathèque, n°70, actes du colloque « Les intellectuels français et le cinéma » (Institut Jean-Vigo, décembre 1998), octobre 1999, p.75-84.

Maniglier (Patrice), Zabunyan (Dork), Foucault va au cinéma, Montrouge (Hauts-de-Seine), Bayard, janvier 2011.

 

Fraigneau (André)

Hugues (Philippe d’), « Au cinéma, avec André Fraigneau », André Fraigneau 1905-2005, Le livre du Centenaire, Clichy-la-Garenne, France Univers, 2007, p.98-103.

 

France (Anatole)

Wahl (Lucien), « Anatole France et le cinéma », L’Information, 4 juillet 1927.

Brousson (Jean-Jacques), « Anatole France », Les Nouvelles littéraires, 9 septembre 1927.

Aveline (Claude), « Anatole France et le cinéma », Le Lys Rouge (revue trimestrielle publiée par la Société Anatole France), 7e année, n°26, avril 1939, p.363-369.

Jeanne (René), L’Écran français.

Jeanne (René), « Anatole France et le cinéma », in Œuvres complètes. Théâtre d’Anatole France, édition établie par Jacques Suffel, Paris, Calmann-Lévy, 1970, p.467-506 (filmographie, p.507-508).

Claude Aveline, « Du cinématographe » [sur Anatole France et le cinéma, notes de 1923], Les Cahiers franciens, n°7-9, « Anatole France le vivant », Paris, novembre 1987, p.100-106.

Meusy (Jacques-Jacques), « Anatole France et le cinéma », in Paris-Palaces ou le temps des cinémas (1894-1918), Paris, CNRS Editions, 1995, p.151.

Heu (Pascal Manuel), « Anatole France, caution fragile [de Paul Souday, contre le cinéma] », Le "Temps" du cinéma. Émile Vuillermoz père de la critique cinématographique. 1910-1930, Paris, L’Harmattan, 2003, p.180-183.

 

Gadenne (Paul)

« Gadenne et le cinéma », Nord', n°43, 2004, p.31-39.

 

Genet (Jean)

Tnani (Najet), Roman et cinéma chez Marguerite Duras, éd. Alif, 1996.

Henneton (Diane), « Un cinéma selon Jean Genet », Europe, août-septembre 1996.

Tnani (Najet), « Duras cinéfille : le cinéma comme quête de la mère », Duras, femme du siècle, Actes d’un colloque organisé par Stella Harvey et Kate Ince, sous l’égide de la Société Marguerite Duras, à l’Institut français de Londres (février 1999), Éditions Rodopi, 2001.

Tnani (Najet), « Autobiographie et intertexte cinématographique chez Marguerite Duras », Lectures de Marguerite Duras, Saemmer et Patrice, Presses universitaires de Lyon, 2005.

Tnani (Najet), « Exhibition, cinéma et désir dans Notre-Dame-des-Fleurs », communication du 9 février 2007 au colloque « Jean Genet rituels de l’exhibition » (organisé par Marc Dambre et Bernard Alazet), Université de Paris III (Sorbonne nouvelle).

 

Gide (André)

Durosay (Daniel), « Images et imaginaires dans le Voyage au Congo : un film et deux auteurs », Bulletin des Amis d’André Gide, n°80, octobre 1988, p.9-30.

Noguez (Dominique), « Gide et le cinéma », Revue des Lettres Modernes, n°1033-1038, 1992, p.151-187.

Torlon (C.D.E.), « Réflexions d’André Gide sur le cinéma », Bulletin des Amis d’André Gide, n°93, janvier 1992, p.61-71.

Tolton (Cameron), « André Gide et le cinéma », Cinémémoire, dir. Emmanuelle Toulet / Christian Belaygue, Cinémathèque française, 1993, p.198-202.

Renard (Paul), « Quand André Gide et Julien Green vont au cinéma », Roman 20-50, n°15, mai 1993, p.95-104.

Durosay (Daniel), « André Gide », Anthologie du cinéma invisible. 100 scénarios pour 100 ans de cinéma, dir. Christian Janicot, Arte Editions / Editions J.M. Place, 1995, p.278.

Renard (Paul), « André Gide et Julien Green, cinéphiles », Positif, n°595, septembre 2010, p.63 (dans « Bernanos, Gide, Green, Mauriac, Morand, spectateurs de cinéma », p.59-63).

 

Giono (Jean)

François Villiers, « Giono et le cinéma », L’Arc, n°100, janvier 1986, « Jean Giono ».

Clerc (Jeanne-Marie), « Giono adaptateur face aux problèmes du récit », Ecrivains et cinéma. Des mots aux images, des images aux mots : adaptations et ciné-romans, Presses Universitaires de Metz, Faculté des lettres et sciences humaines de Metz, 1985, p.113-158.

Mény (Jacques), « Jean Giono », Anthologie du cinéma invisible. 100 scénarios pour 100 ans de cinéma, dir. Christian Janicot, Arte Editions / Editions J.M. Place, 1995, p.288.

Bretèque (François de la), « Jean Giono et le cinéma », Le Français dans tous ses états (« Didactique et pédagogique »), n°28, dossier « Giono », avril 1995, p.21-31.

Gerbaud (Fannie), Giono : entre littérature et cinéma, Mémoire de maîtrise, dir. Dominique Château, Université de Paris I (Sorbonne), U.F.R. d’Arts plastiques, 1997.

Mény (Jacques), « De quelques scénarios inconnus de Giono », Jean Giono, n°54, 2000, p.14-18.

Mény (Jacques), « L'oeil du cyclope ou le cinéma d'Ulysse », Jean Giono, n°60, 2003, p.58-79.

Mény (Jacques), « André Caspari : repérages avec Jean Giono » (pour Le Chant du monde), Revue Giono, n°2, 2008, p.149-170. [http://www.editions-astronome.com/f/index.php?sp=liv&livre_id=62 ; http://www.fabula.org/actualites/article26191.php ; http://www.fabula.org/actualites/article20831.php]

 

Giraudoux (Jean)

Delort (Janine), « La dernière "tentation" de Giraudoux : le cinéma », Annales de la Faculté des Lettres de Toulouse, n. sér., t.6, fasc.2, Littératures XVII, 1970, p.77-94.

Virmaux (Alain), « Giraudoux, Cocteau, Malraux et le cinéma. Les écrivains et l’art du film (1939-1945) », Le Français dans le monde, n°18, juillet-août 1963, p.2-7.

Tessier (Guy), « Le cinéma de Jean Giraudoux », Cinématographe, n°41, novembre 1978, p.16-18.

Decaux (Emmanuel), « Littérature et cinéma : "Supplément au voyage de Giraudoux" », Revue de la Bibliothèque Nationale, n°7, mars 1983, p.3-9.

Delort (Janine), « "A la voix" ou le concept d'intonation chez Giraudoux auteur de dialogues cinématographiques », Cahiers Jean Giraudoux (Presses universitaires Blaise-Pascal, Clermont-Ferrand), n°20, 1991, p.325-339.

Lioure (Michel), « Roman, théâtre, cinéma : Le Film de la Duchesse de Langeais », Cahiers Jean Giraudoux (Presses universitaires Blaise-Pascal, Clermont-Ferrand), n°20, 1991, p.311-324.

Body (Jacques), « Giraudoux et le cinéma. Le muet et le parlant », La guerre de Troie a-t-elle eu lieu ? Jean Giraudoux, les dernières œuvres (1940-1944),Actes du colloque international de Bursa (27-30 avril 1992), Istanbul / Tours, Éditions Iris / « Littérature et Nation », 1992, p.87-95.

Niderst (Alain), « La Folle de Chaillot et le cinéma des années 30 », Cahiers Jean Giraudoux (Presses universitaires Blaise-Pascal, Clermont-Ferrand), n°25, 1997, p.167-176.

Landerouin (Yves), « Une lecture de Balzac pour le cinéma : Le Film de "La Duchesse de Langeais" », Cahiers Jean Giraudoux (Presses universitaires Blaise-Pascal, Clermont-Ferrand), n°37, « Giraudoux et les Arts », juillet 2009.

 

Goll (Yvan)

Bertho (Jean), « Yvan Goll », Anthologie du cinéma invisible. 100 scénarios pour 100 ans de cinéma, dir. Christian Janicot, Arte Editions / Editions J.M. Place, 1995, p.298.

Robertson (Eric), « Yvan Goll et la poésie cinématographique », Europe, n°899, mars 2004, p.95-111.

 

 

Gourmont (Rémy de)

Buat (Christian),   « Remy de Gourmont devant le cinématographe », Scripsi, Bulletin du site des amateurs de Rémy de Gourmont (http://www.remydegourmont.org/sur_rg/rub2/buat/scripsi/10.htm), n°10, 2011, 40 p.

Martinet (Edouard), « Rémy de Gourmont et le Cinéma », Schweizer-Cinéma (Montreux et Zurich), 5ème année, n°5, 15 mars 1923 ; ; reproduit dans Scripsi, n°10, 2011, p.33-35.

 

Gracq (Julien)

Audibert (Louis), « Gracq et le cinéma », Cinématographe, n°107, février 1985, dossier « Les écrivains et le cinématographe », p.46-47.

Heu (Pascal Manuel), « Gracq cinéphobe », http://mister-arkadin.over-blog.fr/article-15578612.html (12 janvier 2008).

Heu (Pascal Manuel), « Gracq et le cinéma (suite) : avis sur les adaptations de romans », http://mister-arkadin.over-blog.fr/article-15865617.html (21 janvier 2008).

Green (Julien)

Renard (Paul), « Quand André Gide et Julien Green vont au cinéma », Roman 20-50, n°15, mai 1993, p.95-104.

Renard (Paul), « André Gide et Julien Green, cinéphiles », Positif, n°595, septembre 2010, p.63 (dans « Bernanos, Gide, Green, Mauriac, Morand, spectateurs de cinéma », p.59-63).

Guibert (Hervé)

Genon (Arnaud), « Hervé Guibert : "le rêve du cinéma" », French Cultural Studies, vol. 22, n°1, february 2011, p.51-59.

Henry (Maurice)

Rabourdin (Dominique), « Maurice Henry », Anthologie du cinéma invisible. 100 scénarios pour 100 ans de cinéma, dir. Christian Janicot, Arte Editions / Editions J.M. Place, 1995, p.312.

 

Jabès (Edmond)

Crasson (Aurèle), « Edmond Jabès », Anthologie du cinéma invisible. 100 scénarios pour 100 ans de cinéma, dir. Christian Janicot, Arte Editions / Editions J.M. Place, 1995, p.328.

 

Jarry (Alfred)

Tortajada (Maria), « Machines cinématiques et dispositifs visuels. "Cinéma et pré-cinéma" à l’œuvre chez Alfred Jarry », 1895, n°40, juillet 2003, p.5-23.

 

Leiris (Michel)

Cortade (Ludovic), « Michel Leiris et Citizen Kane : la littérature et le cinéma en partage », Cinématismes. La littérature au prisme au cinéma, dir. Jean-Loup Bourget / Jacqueline Nacache, Actes d’un colloque tenu à l’École normale supérieure et à l’Institut national d’histoire de l’art (INHA) en décembre 2010, Bern (Suisse), Éditions Peter Lang, 2012, p.275-291.

 

Léautaud (Paul)

Gauteur (Paul), « Paul Léautaud, scénariste », Cinéma 86, n°372, 15 octobre 1986, p.6.

Terzi (Corrado), « Paul Léautaud et le cinéma », Cahiers Paul Léautaud, n°12, 1993, p.27-42.

Silve (Édith), « Paul Léautaud », Anthologie du cinéma invisible. 100 scénarios pour 100 ans de cinéma, dir. Christian Janicot, Arte Editions / Editions J.M. Place, 1995, p.348.

Jacque-Marcerou, « Paul Léautaud : "Le cinéma: un lieu d’abrutissement et de bourrage de crâne" », Cahiers Paul Léautaud (Association pour l'étude de Paul Léautaud et des revues littéraires de son époque), n°28, juillet-décembre 2000, p.34-36.

 

  Léger (Fernand)

      Bernier (Georges), « Fernand Léger », Anthologie du cinéma invisible. 100 scénarios pour 100 ans de cinéma, dir. Christian Janicot, Arte Editions / Editions J.M. Place, 1995, p.352.

 

Lyotard (François)

Déotte (Jean-Louis), « L’acinéma de J. F. Lyotard », Appareil [Revue en ligne], n° 6, 2010 ; http://revues.mshparisnord.org/appareil/index.php?id=973.