Mister Arkadin

Articles avec #cineastes

LIBRE JOURNAL DU CINÉMA DU 22 SEPTEMBRE 2022 : GODARD

22 Septembre 2022, 09:48am

Publié par Mister Arkadin

Le "Libre journal du cinéma" de 22 septembre 2022 rend hommage au cinéaste Jean-Luc Godard (1930 – 2022), avec :

  • Philippe d’Hugues (critique et historien du cinéma, auteur de Ma vie et le cinéma. Mémoires intempestifs, Ed. Via Romana, 2021) ;
  • Michel Marmin (journaliste et critique de cinéma, poète et écrivain, auteur de Cinéphilie vagabonde, Ed. Pierre-Guillaume de Roux, 2020) ;
  • Marc Obregon (critique de cinéma du magazine L’Incorrect, écrivain, auteur du roman L’Orbe, Ed. du Verbe Haut, 2022).

 

Voir les commentaires

LIBRE JOURNAL DU CINÉMA DU 25 AOÛT 2022 : LE « CENTENAIRE DE MICHELINE PRESLE » ET « LE CINÉMA TRÈS FRANÇAIS DE JEAN BECKER »

26 Août 2022, 08:55am

Publié par Mister Arkadin

Au "Libre journal du cinéma" (LJC) du jeudi 25 août 2022, a été rendu hommage à la comédienne Micheline Presle, à l’occasion de son centenaire, et au cinéaste Jean Becker, à l’occasion de la sortie en salles des Volets verts, film inspiré [1] d’un roman de Georges Simenon [2], avec :

---

Prochaine émission : 22 septembre 2022

---

Notes :

[1] C’est le terme employé au générique de fin pour qualifier l’adaptation écrite par Jean-Loup Dabadie ; l’exemple le plus fameux d’adaptation cinématographique telle que décrite dans l’émission demeure bien entendu Les Miséroïdes.

[2] Au sein d’une distribution étincelante, brille particulièrement Fanny Ardant, à laquelle l’invité du LJC du 30 juin 2022, Pascal Louvrier, consacre une biographie paraissant très prochainement aux éditions Tohu-Bohu.

[3] On pourra aussi le réentendre sur Courtoisie dès le lundi 29 août 2022 (de 19h 40 à 21h) dans une émission qu’il dirigera sur «  Eric Rohmer, Un cinéaste de l’âme française » , avec Marie-Noëlle Tranchant (Journaliste «  Cinéma » durant 35 ans au Figaro, et aujourd'hui à Radio Notre Dame), Hugues Moreau (directeur de l’ouvrage collectif Le Paradis français d’Éric Rohmer, Ed. Pierre-Guillaume de Roux, 2017), Pierre Cormary (blogueur, collaborateur de cet ouvrage collectif) et l’abbé Guillaume de Tanoüarn (directeur de Monde et vie, auteur de Parier avec Pascal, avec en appendice le texte « Eric Rohmer à l’heure du Pari », Le Cerf, 2012).

[4] Dans le n°37 (mars 2022), une coquille attribue à Antoine Katerji un entretien mené par Guillaume Narguet avec le cofondateur du LJC, Philippe d’Hugues (« Le cinéma mourra d’une surabonde d’images »).

[5] Une autre comédienne, amie d’enfance de Micheline Presle, a été évoquée relativement longuement dans l’émission, Corinne Luchaire, sur laquelle on lira l’édition revue et augmentée de Corinne Luchaire. Un colibri dans la tempête (par Carole Wrona, avec une préface de Pierre Barillet, aux éditions du 81, juin 2022).

 

Voir les commentaires

"LIBRE JOURNAL DU CINÉMA" DU 2 JUIN 2022 : DU BAYOU À CANNES, DU CINÉMA EN TRAIN DE SE FAIRE AU CINÉMA QUI S'EXPOSE

2 Juin 2022, 00:50am

Publié par Mister Arkadin

Les deux invités du « Libre journal du cinéma » de ce jeudi 2 juin 2022 (Radio Courtoisie, FM 95.6 ; site) sont :


 

- Jean-Max Méjean (critique à Jeune cinéma et à "iletaitunefoislecinema.com"), à propos du dernier festival de Cannes (mai 2022), dont il a rendu compte au jour le jour, et du dernier livre qu'il a dirigé, Roman Polanski (Éditions Gremese, 2021).


 


 

Voir les commentaires

LIBRE JOURNAL DU CINÉMA, 10 MARS 2022 : SCHOENDOERFFER

9 Mars 2022, 13:09pm

Publié par Mister Arkadin

Le "Libre journal du cinéma" du 10 mars 2022 sera en grande partie consacré au cinéaste (et écrivain) Pierre Schoendoerffer (1928 – 2012), avec :

François-Xavier Consoli, journaliste (interlocuteur de Stella Kamnga pour son livre La France n’est plus la France. Dialogue non coupable, aux éditions Le Verbe haut, liées à la librairie des deux Cités), auteur de « Pierre Schoendoerffer : l’Indochine perdue » (article à paraître dans la revue Livr’Arbitres)

Arnaud Guyot-Jeannin, journaliste et écrivain, auteur, entre autres, des Visages du Cinéma. 35 portraits non-conformistes, chez Xénia en 2012, et de Critique du nationalisme. Plaidoyer pour l’enracinement et l’identité des peuples, chez Via Romana en 2021

Seront aussi évoquées quelques personnalités du cinéma récemment décédée, notamment les acteurs Dominique Paturel (3 avril 1931 – 28 février 2022) et André Wilms (29 avril 1947 – 9 février 2022).

Voir les commentaires

DEUX CLASSIQUES FRANÇAIS : CHABROL ET GRANGIER (RC, "Libre Journal du cinéma", 18 novembre 2021)

15 Novembre 2021, 22:54pm

Publié par Mister Arkadin

RC, "Libre Journal du cinéma" (LJC), jeudi 18 novembre 2021, présenté par Pascal Manuel HEU, en compagnie d’Arnaud GUYOT-JEANNIN (journaliste et écrivain ; auteur des Visages du Cinéma. 35 portraits non-conformistes, chez Xénia en 2012, et de Critique du nationalisme. Plaidoyer pour l’enracinement et l’identité des peuples, chez Via Romana en 2021)

DEUX CLASSIQUES FRANÇAIS : CHABROL ET GRANGIER

Avec : Antoine de BAECQUE, critique et historien du cinéma, sur son livre Chabrol. Biographie (Paris, Stock, septembre 2021), et François GUÉRIF, éditeur et critique de cinéma, sur son livre d’entretiens menés avec le cinéaste Gilles Grangier, Passé la Loire, c’est l’aventure. 50 ans de cinéma (Arles / Lyon, Actes Sud / Institut Lumière, octobre 2021).
 

 

Voir les commentaires

LJC DU 14 MARS 2019 : ACTUALITÉ DES FILMS ; MAURICE MARIAUD

14 Mars 2019, 21:38pm

Publié par Mister Arkadin

 

Les invités du "Libre journal du Cinéma" (LJC) du jeudi 14 mars 2019, que j’ai dirigé (émission préenregistrée), étaient Anne Brassié (journaliste et écrivain), pour évoquer l’actualité des films, et Frédéric Monnier (libraire et chercheur en histoire du cinéma), à l’occasion de la sortie de son livre Maurice Mariaud. Itinéraire d’un cinéaste des Buttes-Chaumont au Portugal (1912-1929) (préface de François Albera, Éditions de l’Afrhc) [1].

Parmi les films récents ont été conseillés :

- Le Mystère Harry Pick, de Rémi Besançon ;

- Green Book, de Peter Farrely ;

- La Chute de l’Empire américain, de Denys Arcand.

ainsi que la série Il Miracolo (diffusée début 2019 sur Arte).

Ont été déconseillés les suivants :

- Qu’est-ce qu’on a encore fait au bon Dieu ?, de Philippe Chauveron ;

- La Dernière Folie de Claire Darling, de Julie Bertuccelli.

Les participants se sont abstenus de voir et ont invité leurs auditeurs à faire de même :

- Grâce à Dieu, de François Ozon.

Ont été également évoqués le coffret DVD Gaumont Le Cinéma premier (volume II : « L’école des Buttes Chaumont »), le documentaire Syrie. Du chaos à l’espérance (présenté à la Catho de Lyon le 20 mars 2019) et le dernier livre de Philippe d’Hugues Viva Cinecitta ! (préface de Jean Tulard, Éditions de Fallois).

---

Note :

[1] Livre disponible à la bibliothèque de la Cinémathèque française (Paris, Bercy) et à la librairie Monnier (rue de Rome, Paris).

 

Voir les commentaires

HOMMAGE A RESNAIS...

3 Août 2014, 23:12pm

Publié par Mister Arkadin

... lors des manifestations relatives aux bombardements de Gaza :

 

.................................................


Je republie ce billet, initialement paru le 21 juillet dernier, quelques autres manifestants ayant arboré une expression durassienne similaire  (l'une de ces photos a illustré un reportage du Monde) :

http://scd.france24.com/fr/files_fr/element_multimedia/image/repu-gaza-04.JPG

http://c3.staticflickr.com/3/2904/14635953698_8467559e4e_c.jpg

http://www.valeursactuelles.com/sites/default/files/styles/va-article/public/gauche_isral_sipa.jpg?itok=ky_d4xDN

(photo illustrant un article de Valeurs actuelles intitulé « Cette gauche qui n'aime pas Israël »)

http://www.francetvinfo.fr/image/750iqim6g-d05a/500/281/4450865.jpg

D'autres personnes, à leur façon, ont aussi rendu hommage à Duras-Resnais, par exemple : 

- Jacques Kupfer, du Bétar : « Pour chaque larme d'un enfant juif obligé encore aujourd'hui de rentrer dans un abri, l'ennemi doit payer le prix du sang. Si l'opération terrestre est complexe à exécuter et si la vie d'un seul soldat juif devait être mise en danger alors c'est à l'armée de l'air de raser Gaza » (le même JK parle tranquillement de « vitrifier l'Iran » sur le site du Likoud) ;

- Moshe Feiglin, vice-président de la Knesset, qui propose   « une aide généreuse à tous ceux qui souhaitent partir » de Gaza, fragment de la Terre d'Israël « jusqu'à la fin des temps » ;

- Mordechai Kedar, professeur israélien, « suggests rape would serve as "terror deterrent" » ; 

- etc.

http://s1.lemde.fr/image/2014/07/28/600x315/4463678_3_908e_manifestation-en-soutien-a-gaza-place-de-la_b198fc97b3c0f9ac58b8d93c9e44ee10.jpg

On peut aussi considérer que ces personnes veulent seulement donner raison à Zak, le personnage interprété par Roschdy Zem dans La très très grande entreprise« Il faut réagir à l'israélienne. Quelqu'un te marche sur le doigt de pied, tu lui mets ton poing dans la gueule. »

 


Compléments :

(2 octobre 2014) Même masque, même couleurs lors de la manifestation du 23 septembre 2014 des personnels hospitaliers :

http://france3-regions.francetvinfo.fr/paris-ile-de-france/sites/regions_france3/files/styles/top_big/public/assets/images/2014/09/23/000_par7984044.jpg?itok=xRH5L40f

(30 octobre 2014) Idem lors des manifestations contre le barrage de Sivens

http://www.lesechos.fr/medias/2014/10/27/1057927_le-barrage-de-sivens-revelateur-tragique-des-conflits-sur-les-projets-dinfrastructure-web-tete-0203892305586.jpg

 

http://www.franceinfo.fr/sites/default/files/styles/mea_635x357/public/asset/images/2014/10/sivens2_0.jpg?itok=j5ok3g94

 

(22 novembre 2014) Idem lors des manifestations de lycéens contre les violences policières et la mort de Rémi Fraisse (cf.  Libération, 7 novembre 2014, p.12)

http://md1.libe.com/photo/691135-france-mobilisation-etudiant.jpg?modified_at=1415304585&width=750

 

(6 décembre 2014)

 

http://img.over-blog.com/473x275/1/70/25/31/images4/fonction-publique-en-colere.jpg

 

http://c4.staticflickr.com/8/7526/15776221889_daf5be2cb8_z.jpg

 

(13 février 2015)

 

http://referentiel.nouvelobs.com/file/13615199.jpg

(3 février 2015, manifestation des enseignants à Paris contre une réforme du collège ; Le Figaro, 19 mai 2015, p.4)

(20 juin et 2 juillet 2015, manifestation de soutien à la Grèce)

 

(5 avril 2016, Paris, place de la République ; Télérama, 5 avril 2016)

(19 octobre 2016, Amiens ; "Relaxe pour les 8 Goodyear")

Voir les commentaires

COMMÉMORATIONS 2013 : RENÉ CLÉMENT (1913-1996)

20 Mars 2013, 23:08pm

Publié par Mister Arkadin

Était présenté ce mercredi soir, au Centre des Monuments Nationaux (hôtel de Sully, Paris, IVe), le recueil 2013 des Commémorations nationales, publié par le ministère de la Culture sous la direction de Philippe-Georges Richard, préfacé par le ministre Aurélie Filippetti et auquel il m'a été fait l'honneur de participer, pour une brève notice sur René Clément.

http://www.archivesdefrance.culture.gouv.fr/static/6517

Le cinéma y est également représenté par Jean Marais et Les Tontons flingueurs (traité par le poto Paucard). On pourrait y ajouter Charles Trenet.

http://www.lepoint.fr/images/embed/morosi.jpg

Voir les commentaires

"PETITE MORT" DE JB

8 Décembre 2012, 21:36pm

Publié par Mister Arkadin

"La petite mort" de José Benazeref, a titré Libération. C'est le cas de le dire, vu le service minimum qui a été assuré par le journal bancaire (pléonasme) [un articulet supplémentaire sur "Next.liberation" ; paradoxalement, Le Monde a été moins chiche] :

http://farm9.staticflickr.com/8202/8255971700_4641af4ae5_b.jpg

Étant assez féru de nécrologies et ayant écrit, dans un article paru récemment, qu'il était intéressant d'étudier la couverture dont faisait l'objet la mort d'un cinéaste, comme indice de sa notoriété et de son image, je suis surpris que JB, qui fut très célèbre jadis, voire naguère, passe ainsi quasiment à la trappe sans fleur ni couronne. Même si le personnage ne m'a jamais paru bien sympathique, il faut admettre qu'il représente un petit quelque chose dans l'histoire du cinéma, ce qui n'est pas donné à tant de monde.

http://59.imagebam.com/download/ri4X3MBNy4yB34OWxESxoA/16111/161107506/MIDI%20MINUIT_veuve%20lubrique_1975.jpg

J'en profite pour renvoyer à un autre de mes articles, non pour son importance dans les études benazerafiennes, mais parce que j'y rendais succinctement compte d'un monumental ouvrage qui lui fut consacré par l'excellent H.P. Mathese, publié par les courageuses éditions Clairac. Courageuses, et même sans doute téméraires, vu que je n'ai pas l'impression qu'elles aient pu persévérer, hélas.

http://g-ec2.images-amazon.com/images/I/51VFWduHIFL._SS500_.jpg  

Voir les commentaires

ROHMER L'IRRÉDUCTIBLE

11 Janvier 2012, 00:00am

Publié par Mister Arkadin

Il y a deux ans mourait Éric Rohmer. Voici la brève nécro que j'avais rédigée à la demande de la revue littéraire Livr'Arbitres (n°3, juin 2010, p.47).


http://3.bp.blogspot.com/_NJrGRGET_zI/S0xO14VNQ3I/AAAAAAAADnc/gWiG0WKgsno/s400/rohmer-eric-02-g.jpg

Qui eût cru qu’à la disparition d’Éric Rohmer, le journal qui le célèbrerait avec le plus de déférence serait Libération (ce quotidien lui ayant consacré les onze premières pages de son édition du 12 janvier 2010) ? Que ce cinéaste à la réputation de catholique réactionnaire invétéré ait jusqu’au bout séduit la frange la plus "gauchiste" de la critique institutionnelle, qui n’ignorait pourtant nullement ses orientations idéologiques (quoiqu’elle les dissimulait autant que possible !), suffit à montrer la complexité d’un auteur complet, à la fois scénariste, producteur et réalisateur d’une œuvre plus protéiforme qu’il n’y paraît de prime abord (ses films se partageant en contes, marivaudages, tragédies historiques, fable géopolitique, satires des mœurs, etc.). D’aucuns ont remarqué que Rohmer fut à la fois le plus fidèle aux préceptes de la Nouvelle Vague (inspiration littéraire, tournages légers, jeunesse des acteurs, problématiques contemporaines), qu’il n’avait pas peu contribué à forger en tant que théoricien et critique fécond, et le plus libre des cinéastes français. Constamment inventif, au plan technique comme au plan narratif, précurseur et attentif à l’air du temps, tout en ne suivant aucune mode, découvreur de talents hors pair (combien d’acteurs a-t-il révélé ?) et analyste subtil des intermittences du cœur et de l’esprit, Rohmer aura constamment déjoué les commentateurs prompts à le cataloguer ("radio filmé", "intello-chiant", "janséniste du cinéma", etc.). Alors qu’une énorme biographie tente enfin de circonscrire le mystère Jean-Luc Godard, qui osera tenter de cerner une personnalité plus irréductible encore, Éric Rohmer ?

Eric-Rohmer---La-Collectionneuse.jpg


PS : Après JLG, Antoine de Baecque s'est attaqué à Rohmer, en compagnie de Noël Herpe.

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>