Mister Arkadin

À QUI LE TOUR ? S’IL SUFFIT DE "FORCES SUR LE STADE" !

1 Avril 2015, 23:27pm

Publié par Mister Arkadin

Quoique rétif aux pétitions, il m’arrive d’en signer, tous les deux ou trois ans.

Bien qu’alerté très rapidement par la dynamique association des Amis de Maurice Ravel et bien que la cause m’ait d’emblée paru bonne, c’est avec deux semaines de retard que je me suis décidé à signer la pétition « Non à la calomnie sur le compositeur Henri Dutilleux ! Pour l'apposition d'une plaque commémorative à l'endroit de son ancienne résidence sur l'Ile Saint-Louis ».

Je renvoie au volumineux dossier constitué sur le blog de l’association susmentionnée mes lecteurs qui n’auraient pas entendu parler des poux que la très érudite municipalité du IV° arrondissement est allé chercher dans la chevelure du grand compositeur.

Le point le plus notable à ce propos, sur un blog de cinéma, est que l’unique reproche fait à Dutilleux quant à ses activités pendant l’Occupation est d’avoir composé la musique de Forces sur le stade, un court métrage réalisé en 1942 sur commande du Commissariat Général à l’Éducation Générale et aux Sports (dépendant de l’État français, plus communément appelé Vichy, ou le régime de Pétain).

Un journaliste du Monde s’est fendu d’une analyse de ce film.

S’il n’y a que ça, on n’a pas fini de débaptiser des rues, des théâtres, de cesser de jouer des pièces, tant tant d’autres ont fait bien pire, à commencer par Guitry, Sartre, Beauvoir, Cocteau, etc., pour s’en tenir à des personnalités s’en étant extrêmement bien sortis à la Libération et d’autres pas trop mal.

Pourrions-nous encore célébrer comme figure titulaire de la critique cinématographique le fondateur de La Revue du cinéma, Jean George Auriol, qui se trouve avoir aussi été le scénariste de Forces sur le stade (ainsi que d’avoir, plus compromettant, pas mal écrit dans Ciné-Mondial, journal contrôlé par les Nazis) ?

Cette affaire confirme en tout cas que plus on s’éloigne de l’Occupation, moins la pulsion épuratrice se refroidit et plus elle doit trouver de nouveaux objets sur lesquels s’exercer.

---

Parallèlement, notons :

- qu’après Alexis Carrel, c’est un autre de nos prix Nobel de médecine qui doit être éjecté de la mémoire nationale, Charles Richet (cf. « Charles Richet, jugé "raciste", ne donnera plus son nom à un hôpital du Val-d'Oise »). Va-t-on vider de leurs postes tous les petits copains de sa promotion que notre cher Président a placés un peu partout sous prétexte qu’elle prit le nom de Voltaire (qui n’était pas le dernier à s’y connaître en matière de racisme, d’islamophobie et d’antisémitisme) ?

- que l’inauguration d’une rue Commandant Denoix de Saint Marc, par Robert Ménard (discours du 14 mars 2015), en lieu et place d’une rue du 19 mars 1962, a fait pousser de hauts cris.

---

Compléments :

- Le lendemain de la rédaction de ce billet, je recevais deux courriels annonçant que la Mairie de Paris avait finalement décidé, le 2 avril en fin d'après-midi, qu'une plaque en l'honneur de Dutilleux serait bien installée. Comme quoi, je mésestime mon influence, indéniable, n'est-ce pas ? (j'en entends qui seraient capables de prétendre que ce revirement est plutôt dû aux dizaines de protestations que la décision initiale a provoquées : pfff...)

- Dutilleux et le petit remplacement : « Je suis de ceux qui ne se sont pas encore remis de l’attitude du ministre de la Culture de l’époque, Aurélie Filippetti, assistant en grande pompe aux funérailles de Georges Moustaki, en 2013, tandis que se déroulaient sans aucune présence officielle, au même moment, celles d’Henri Dutilleux. C’est une date essentielle de l’histoire de la culture dans notre pays, donc de l’histoire de France : celle où la musiquette a remplacé la musique comme référence officielle ; celle où l’industrie culturelle s’est substituée à la culture, le show-bizness à la magique étude, le divertissement (et je n’ai strictement rien contre Georges Moustaki) au grand art » (Renaud Camus, « La gloire d'Henri Dutilleux », "Boulevard Voltaire") ; point de vue que la programmation musicale sur France Culture durant la grand grêve de mars-avril 2015 rendent on ne peut plus pertinents.

Voir les commentaires

LAURENT CIMENT ?

17 Mars 2015, 16:22pm

Publié par Mister Arkadin

Il m'est arrivé de remarquer sur ce blog les similitudes de goût entre les critiques de Charlie-Hebdo (Jean-Baptiste Thoret) et Rivarol (Patrick Laurent).

Dans sa dernière chronioque, Patrick Laurent prie les "rivaroliens américanophes" de l'excuser de faire l'éloge d'un film américain une troisième fois de suite. Si quelques "rivaroliens" ont pu tiquer, les "positiviens" pourraient être frappés par des choix convergents avec ceux de la revue Positif, qui a elle aussi mis en vedette American Sniper et Birdman dans son numéro 648, puis Inherent Vice dans son 649 : Patrick Laurent serait-il un pseudonyme derrière lequel se dissimulerait Michel Ciment ?

Voir les commentaires

LJC DU 19 MARS 2015 : OLIVIER DAZAT

15 Mars 2015, 10:16am

Publié par Mister Arkadin

L’invité du "Libre journal du cinéma" (LJC) du jeudi 19 mars 2015, dirigé par Philippe d’Hugues, assisté par Philippe Ariotti, et auquel je dois participer, est Olivier Dazat (ancien critique, scénariste).

Il sera également question de l’actualité, des films ("Réalité", de Quentin Dupieux ; "Birdman ou la surprenante vertu de l’ignorance", d’Alejandro González Iñárritu ; "Night Run", de Jaume Collet-Serra), des disparitions, etc.

---

Informations complémentaires :

Horaires de diffusion du LJC, sur Radio Courtoisie : de 12 heures à 13 heures 30 – Rediffusions de 16 heures à 17 heures 30 et la nuit suivante, de 0 heure à 1 heure 30.

Des messages peuvent être adressés à la station en cours d’émission (courtoisie@radiocourtoisie.fr ; 01.46.51.00.85).

Radio Courtoisie en modulation de fréquence (MHz) :
Paris et Ile-de-France, 95,6 | Caen, 100,6 | Chartres, 104,5 | Cherbourg, 87,8 | Le Havre 101,1 | Le Mans, 98,8.

Par satellite :
Sur les bouquets satellite Canalsat (canal 199 pour la mosaïque des radios et canal 641 pour l'accès direct à Radio Courtoisie) et TNTSAT

---

Voir les commentaires

POUR LA CRÉATION D'"UNE CRITIQUE POSITIVE, STIMULANTE"

3 Mars 2015, 10:52am

Publié par Mister Arkadin

Un ouvrage sur les rapports entre Hollywood et le régime nazi durant les années 1930 a suscité un assez grand émoi : Collaboration, le pacte entre Hollywood et Hitler, de Ben Urwand, Éditions Bayard, 2014, 544 pages, 26 euros (presse : 1 - 2 - 3 - 4). On y découvre le soin avec lequel les dignitaires nazis examinaient la production américaine et à quel point ils savaient se montrer persuasifs pour obtenir qu'elle corresponde à leurs souhaits.

On ne s'étonnera pas que pour illustrer cet épisode de l'histoire du cinéma, je choisisse de reproduire un document relatif à la critique, document (Hebdo-Film, 9 décembre 1933, page 11) dans lequel ce n'est pas en direction des USA que les autorités du Reich pointaient leurs regards, mais en direction de leur voisin favori :

Voir les commentaires

"MEME DANS LES CINÉMAS..."

22 Février 2015, 02:05am

Publié par Mister Arkadin

A partir de quand rien d'inconnu ne pouvait subsister au monde, grâce au cinéma, où il pouvait dorénavant être possible de tout voir ? à partir de quand pouvait-on montrer à quel point on se désintéressait de telle ou telle chose, de tel spectacle par exemple, ou à quel point on avait pu "y échapper", en indiquant qu'on était "passé entre les gouttes" "même dans les cinémas..." ?

Un indice avec la coupure de presse suivante, tirée de la revue littéraire et artistique La Plume indochinoise (n°11, 15 décembre 1912) :

http://c1.staticflickr.com/9/8678/16606350825_95db5b7ce9.jpg

Voir les commentaires

LJC DU 19 FÉVRIER 2015 : "DÉSENGAGÉS"

20 Février 2015, 00:22am

Publié par Mister Arkadin

http://www.fayard.fr/sites/default/files/styles/large/public/images/livres/9782213682426-X.jpg?itok=MdQUzYrM

L’invité du "Libre journal du Cinéma" (LJC) du jeudi 19 février 2015 (enregistrement [1]), dirigé par Philippe d’Hugues, assisté par Philippe Ariotti, et auquel j’ai participé, était Frédéric Vitoux (écrivain et critique), à l’occasion de la sortie de son roman Les Désengagés (Éditions Fayard).

http://www.fredzone.org/wp-content/uploads/2014/11/Jupiter-Ascending.jpg

A aussi été évoquée l’actualité, des films sortis en salles ("Mon fils", d’Eran Riklis ; "Jupiter : Le Destin de l’Univers", d’Andy et Lana Wachowski ; "The Cut", de Fatih Akin ; "Le Scandale Paradjanov ou la vie tumultueuse d’un artiste soviétique", de Serge Avedikian et Olena Fetisova ; "Captives", d’Atom Egoyan ; "Les Nouveaux Sauvages", de Damián Szifron ; "Imitation Game", de Morten Tyldum ; "Nuits blanches sur la jetée", de Paul Vecchiali ; "American Sniper", de Clint Eastwood), des disparitions (Maurice Duverger ; Éric Ollivier ; Geneviève Dormann ; Roger Hanin ; Louis Jourdan ; Corinne Le Poulain ; Louisa Colpeyn) et des publications ("André Fraigneau ou l’élégance du phœnix", de Bertrand Galimard Flavigny ; dossiers « André Fraigneau » et « La critique en littéraire » de la revue "Livr’Arbitres" ; " Gourmont", de Christian Buat ; "Cahiers des Amis de Robert Brasillach" consacré à Maurice Bardèche ; "Thierry Maulnier" et "En liberté surveillée", de Georges Feltin-Tracol).

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/e/ea/The_Captive_poster.jpg


Notes :

[1] L'émission peut aussi être écoutée sur le site officiel de la station, librement pendant une semaine, dans les archives pour les adhérents, ensuite. Scripts des anciennes émissions (2005-2014).

[2] Rappel d’un site qui permet de se tenir au courant des décès dans les milieux du cinéma (159 personnalités décédées depuis la dernière émission qui comprenait des nécrologies, le 25 décembre 2014) : 2014 et 2015.

 


http://livr-arbitres.com/images/stories/Couverture_-_site.jpeg

Voir les commentaires

LA BA COMME MAUVAISE ACTION

18 Février 2015, 21:06pm

Publié par Mister Arkadin

http://i.dailymail.co.uk/i/pix/2014/10/03/1412323862817_wps_10_Bradley_Cooper_is_One_Sha.jpg

Moi qui essaie autant que possible d'en savoir le moins possible sur un film avant de le voir, et donc de fuir les bandes annonces, d'autant que je soupçonne nombre d'entre elles de n'être que rarement un reflet fidèle du film qu'elles promeuvent, je n'ai malheureusement pas pu échapper à celle d'American Sniper, voici trois semaines environ, avant même de savoir que le dernier Eastwood avait provoqué une assez grosse polémique aux USA, dont la presse française se fait abondamment l'écho depuis.

Ce désagrément présente au moins l'avantage de vérifier un point : une bande annonce immonde, qui laisse présager un film au point de vue similaire à celui de l'odieux Lebanon, peut-elle trahir un film qui ne l'ait pas du tout, ou beaucoup moins (immonde, s'entend) ?

http://itpworld.files.wordpress.com/2010/06/lebanonstills_0890542.jpg


Voir les commentaires

LJC DU 19 FÉVRIER 2015 : FRÉDÉRIC VITOUX

17 Février 2015, 21:55pm

Publié par Mister Arkadin

http://www.lefigaro.fr/medias/2012/12/07/01a18e84-3fb8-11e2-976b-44b79c41cabd-493x328.jpg

L’invité du "Libre journal du cinéma" (LJC) du jeudi 19 février 2015, dirigé par Philippe d’Hugues, assisté par Philippe Ariotti, et auquel je dois participer, est Frédéric Vitoux (écrivain et critique), à l’occasion de la sortie de son roman Les Désengagés (Éditions Fayard).

http://distrib.pyramidefilms.com/sites/distrib.pyramidefilms.com/files/styles/image_films/public/120x160MonFils.jpg?itok=wQX77UJm

Il sera également question de l’actualité, des films ("Mon fils" ; "Jupiter : Le Destin de l’Univers" ; "The Cut" ; "Le Scandale Paradjanov ou la vie tumultueuse d’un artiste soviétique" ; "Captives" ; "Les Nouveaux Sauvages"), des disparitions (Jacques Lonchampt ; Geneviève Dormann ; Lasse Braun ; Roger Hanin ; Louis Jourdan), etc.

http://www.riccardodisalvo.it/userimg/image/lasse%20braun.jpg


Informations complémentaires :

Horaires de diffusion du LJC, sur Radio Courtoisie : de 12 heures à 13 heures 30 – Rediffusions de 16 heures à 17 heures 30 et la nuit suivante, de 0 heure à 1 heure 30.

Des messages peuvent être adressés à la station en cours d’émission (courtoisie@radiocourtoisie.fr ; 01.46.51.00.85).

Radio Courtoisie en modulation de fréquence (MHz) :
Paris et Ile-de-France, 95,6 | Caen, 100,6 | Chartres, 104,5 | Cherbourg, 87,8 | Le Havre 101,1 | Le Mans, 98,8.

Par satellite :
Sur les bouquets satellite Canalsat (canal 199 pour la mosaïque des radios et canal 641 pour l'accès direct à Radio Courtoisie) et TNTSAT.


http://media.senscritique.com/media/000008258924/source_big/Le_scandale_Paradjanov_ou_la_vie_tumultueuse_d_un_artiste_so.jpg

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>