Mister Arkadin

LJC DU 9 AOÛT 2012 : DANI – PAUCARD – KEIGEL

6 Août 2012, 23:18pm

Publié par Mister Arkadin

Les invités du "Libre journal du Cinéma" (LJC) du jeudi 9 août 2012, dirigé par Philippe Ariotti et auquel je ne participerai pas, sont Laura Dani (peintre), Léonard Keigel (cinéaste) et Alain Paucard (journaliste et écrivain). Philippe d’Hugues, patron du LJC, interviendra au téléphone.

http://mireillebalin.free.fr/pages/simpleviewer02/images/balin_pourvous110139.jpg

Thème de l’émission : « Celles qui nous ont fait rêver », Arletty, Mireille Balin, Odette Joyeux, etc.

Sera ensuite évoquée l’actualité, en particulier des films sortis en salle (notamment "Mains armées") et des nécrologies (Tsilla Chelton, Chris Marker, Tony Martin, Richard Selznick, Gore Vidal).

http://actualite.portail.free.fr/culture/10-07-2012/mains-armees-trafic-d-armes-et-quete-filiale/1729312_3_1811_leila-bekhti-dans-le-film-francais-de-pierre_ded60d762e5221be60e50d9dd090ba4d.jpg


Informations complémentaires :

Horaires de diffusion du LJC, sur Radio Courtoisie : de 12 heures à 13 heures 30 – Rediffusions de 16 heures à 17 heures 30 et la nuit suivante, de 0 heure à 1 heure 30.

Des messages peuvent être adressés à la station en cours d’émission (courtoisie@radiocourtoisie.net ; 01.46.51.00.85).

Fréquences FM de Radio Courtoisie en Mhz : Paris et Ile-de-France, 95,6 ; Caen, 100,6 ; Chartres, 104,5 ; Cherbourg, 87,8 ; Le Havre 101,1 ; Le Mans, 98,8.

Radio Courtoisie par satellite : Sur les bouquets satellites TPS et CanalSat, si vous êtes abonné à l'un de ces bouquets, pressez le bouton radio de votre télécommande et choisissez "Radio Courtoisie" dans la liste de radios proposées.

URL directe d'écoute en ligne de Radio Courtoisie pour les lecteurs type Windows Media : http://www.tv-radio.com/cgi-bin/tagger.pl?tag=site&metafile=courtoisie/courtoisie-20k.asx

 


Voir les commentaires

CINÉMA ET RADIO : SEMAINE DU 4 AOÛT 2012

3 Août 2012, 23:05pm

Publié par Mister Arkadin

Corrections ou rattrapages :

RTL, 12 juillet 2012 : « Bertrand Tavernier se bat contre la fermeture des studios Cinecitta » (par Nicolas Ledain)

« Déjeuner sur l’herbe » (Raphaël Bourgois), France Culture, 30 et 31 juillet 2012, de 12h45 à 14h30 - Podcast : « La mythification des Super-héros : un commerce rentable » (1ère partie de l’émission), avec Bastien Vivès (auteur de BD), Laurent Aknin (auteur de Mythes et idéologie du cinéma américain, Éditions Vendémiaire) et Jean-Marc Lainé (auteur de Super-héros ! La puissance des masques, Éditions Moutons électriques) ; « Johnnie To et le cinéma d’action hongkongais » (1ère partie), avec Johnnie To (réalisateur de La Vie sans principe, sortie le 18 juillet 2012), Jean-François Rauger (auteur de L'Œil qui jouit, Éditions Yellow Now, paru le 15 juin 2012 et programmateur à La Cinémathèque française) et Yves Montmayeur (Critique et spécialiste du cinéma hongkongais)

http://images.fan-de-cinema.com/affiches/action/la_vie_sans_principe,1.jpg


Émissions d’été :

« Dossier Marilyn », France Inter, Été 2012

« Le réalisateur français Chris Marker est mort », France Culture, 30 juillet 2012 : réaction de Jean-François Rauger

http://sphotos-a.xx.fbcdn.net/hphotos-ash3/c135.0.403.403/p403x403/563978_403677049682161_1293450021_n.jpg

« Ateliers France Bleu », lundi 30 juillet au 4 août et lundi 6 au vendredi 10 août 2012, de 5h10 à 5h15 - Podcast : « Histoires de cinéma » (par Thibaud Gaudry, Atelier Provence Alpes Méditerranée) - Les Vacances de monsieur Hulot ; Un singe en hiver ; Le Jour le plus long

« Master class » (Pascal Mérigeau, Forum des Images), France Culture, samedi 4 août 2012, de 17h00 à 18h00 - Podcast – Rediffusion à 1h26 : Michel Blanc (23 novembre 2011)

« Pendant les travaux, le cinéma reste ouvert » (Stéphane Bou et Jean-Baptiste Thoret), France Inter, lundi 6 au vendredi 10 août 2012, de 11h05 à 12h00, avec, à 11h50, « Marcel Ophuls, sa vie, son œuvre, son siècle) » (par Stéphane Bou) - Podcast : « Bruce Lee. Et si Chaplin avait eu des muscles ? » (6 août ; avec Bernard Bénoliel, directeur de l’Action culturelle à la Cinémathèque française) ; « Les biopics » (7 août) ; « Le cinéma peut-il aider à sauver son couple ? » (8 août ; avec Charlotte Garson, critique aux Cahiers du cinéma et à Études) ; « Et si la censure avait du bon ? Autour du code Hays » (9 août ; avec Christian Viviani) ; « Pourquoi le cinéma de science fiction broie-t-il du noir ? » (10 août ; avec Philippe Rouyer, critique à Positif)

- rappel des émissions déjà diffusées : « Pourquoi faut-il aimer la série B ? » (2 juillet ; avec Jean-Pierre Dionnet, journaliste et scénariste) ; « Dirty Harry est-il devenu démocrate ? » (3 juillet ; avec Bernard Benoliel, directeur de l’Action culturelle à la Cinémathèque française, auteur d’un livre sur Clint Eastwood) ; « A quoi servent aujourd’hui les critiques de cinéma ? » (4 juillet ; avec Luc Lagier et Charles Tesson, délégué général de la Semaine de la Critique) ; « S’ennuyer au cinéma est-il bien raisonnable ? » (5 juillet ; avec Thierry Jousse, ancien rédacteur en chef des Cahiers du cinéma, réalisateur, acteur et producteur d’émissions sur France Musique) ; « De quoi Renoir est-il le nom ? » (6 juillet ; avec Charlotte Garson, critique de cinéma, et Antoine de Baecque, critique et historien du cinéma) ; « Sommes-nous tous des zombies ? » (9 juillet ; avec François Angelier, journaliste, producteur radio et écrivain) ; « Les films d’action doivent-ils toujours aller plus vite ? » (10 juillet ; avec Olivier Assayas, ancien critique de cinéma, scénariste et cinéaste) ; « Y a-t-il un meilleur film d’Hitchcock » (11 juillet, avec Nicolas Saada, ancien critique de cinéma et producteur d’émissions de radio, scénariste, directeur de la photo et cinéaste) ; « Du démocrate Tati au tyran De Funès, qui est le drôle ? » (12 juillet ; avec Stéphane Goudet et Emmanuel Dreux) ; « Savons-nous écouter la musique de film ? » (13 juillet ; avec Philippe Cassard, pianiste, producteur d’émissions de radio) ; « Pourquoi "Scarface" est-il devenu un mythe contemporain ? » (16 juillet, avec Laurent Vachaud, entretien critique de cinéma à Positif, scénariste) ; « Critique des médias : et si le cinéma nous avait déjà tout dit ? » (17 juillet ; avec Jean-François Rauger, critique de cinéma au Monde, programmateur de la Cinémathèque française) ; « De quoi les images sont-elles coupables ? De Blow up à Blow out » (18 juillet ; avec Xavier Giannoli, scénariste, réalisateur, producteur) ; « Godard historien du cinéma ? » (19 juillet ; avec Nicole Brenez, historienne, théoricienne, programmatrice, enseignante du cinéma, spécialiste des cinématographies d’avant-garde) ; « Bollywood » (20 juillet ; avec Christian Viviani, critique, historien et professeur de cinéma) ; « Le cinéma d’art et d’essai est-il un genre comme les autres ? » (23 juillet) ; « Comment le cinéma américain digère-t-il le 11 septembre ? » (24 juillet ; avec Samuel Blumenfeld, critique de cinéma) ; « A quoi reconnaît-on un film japonais ? » (25 juillet ; avec Charles Tesson, délégué général de la Semaine de la critique) ; « Comment le cinéma fabrique-t-il les stars ? » (26 juillet ; avec N.T. Binh, Critique à "Positif", enseignant, scénariste, réalisateur et producteur) ; « Pourquoi Melville rêvait-il de faire un film où il ne se passe rien ? » (27 juillet ; avec Philippe Rouyer, critique de cinéma) ; « Comment s’est produit le miracle dans le cinéma italien des années 1960 ? » (30 juillet ; avec Jean-François Rauger, critique de cinéma au Monde, programmateur de la Cinémathèque française) ; « À quoi servent les nazis au cinéma ? » (31 juillet ; Frédéric Bas, enseignant, réalisateur et journaliste) ; « Werner Herzog : le dernier des cinéastes aventuriers ? » (1er août ; avec Antoine de Baecque (critique de cinéma et de théâtre, éditeur, historien et professeur de cinéma) ; « Les génériques » (2 août ; avec Alexandre Tylski, chercheur en audiovisuel et professeur de cinéma) ; « Le cinéma porno fait-il encore bander ? » (4 août ; avec Laurent de Sutter et Jacques Zimmer)

« Micro fictions » (Ali Rebeihi), France Inter, lundi 6, mardi 7, mercredi 8 et vendredi 10 août 2012, de 20h30 à 21h20 – avec une chronique de François Forestier, « Marilyn Monroe » : « L’addiction au cinéma et aux séries télé » (6 août ; avec Marion Laine, pour son film A cœur ouvert, Pierre Sérisier, spécialiste des séries télé, Philippe Rouyer, critique de cinéma à Positif) ; « L’érotisme au cinéma » et « Sommes-nous obligés de nous prosterner devant Saint Godard ? » (7 août ; avec Jean-Philippe Tessé, critique de cinéma aux Cahiers du cinéma, Éric Libiot, critique de cinéma à L’Express, et Alexandre Tylski, professeur de cinéma) ; « Le cinéma de Stephen Frears » (8 août ; avec Philippe Rouyer, critique de cinéma à Positif, et Philippe Pilard, auteur d’une Histoire du cinéma britannique, Éditions Nouveau Monde) ; « Les meilleurs films de la saison » (10 août ; avec Philippe Rouyer, critique de cinéma à Positif, Olivier Delcroix, critique de cinéma au Figaro, Xavier Leherpeur, critique à CinéLive et au « Masque et la Plume », et Baptiste Liger)

http://d.yimg.com/i/ng/ne/closer/20100907/18/2299431617-jean-luc-godard-decline-linvitation-hollywoodienne.jpg

« Moi, Marilyn » (Michel Schneider), France Culture, « Les Grandes Traversées », lundi 6 au vendredi 10 août 2012, de 9h09 à 12h00 – Rediffusion dans « Les Nuits » : « Doc », avec Georges Kiejman (avocat et homme politique), François Guérif (éditeur et critique de cinéma), Bernard Comment (éditeur des Fragments, aux éditions du Seuil), Patrick Jeudy (réalisateur de Marilyn, dernières séances d'après le roman de Michel Schneider), Greg Schreiner (directeur du Fan Club International de Marilyn), Sam Schacht (ancien enseignant de l'Actor's Studio), Jonathan Kuntz (professeur de cinéma à l'université de Californie Los Angeles (UCLA)) et David Lodge (écrivain) ; « Débat », « avec des écrivains et poètes, des photographes, des spécialistes de cinéma, des psychiatres, des comédiennes, des témoins survivants de Marilyn et des amoureux de sa légende » ; « Feuilleton » ; « Module », extraits de l’entretien donné par Marilyn à Georges Belmont en 1960

« Les chroniques de l’été » (RTL), été 2012 - Podcast :

- « Le film d’un été » (Stéphane Boudsocq) : « Omar Sy et "Les Dents de la mer" de Steven Spielberg » (9 juillet) ; « Mathilde Seigner et "Une hirondelle a fait le printemps" de Christian Carion » (10 juillet) ; « Benoît Magimel et "Voyage au bout de l’enfer" de Michael Cimino » (11 juillet) ; « Jean-Paul Rappeneau et "Un prophète" de Jacques Audiard » (12 juillet) ; « Claude Brasseur et "Dr No" de Terence Young » (13 juillet) ; « Jean Dujardin et "Indiana Jones" de Georges Lucas [sic] » (16 juillet) ; « Isabelle Huppert et "Le Testament du Docteur Mabuse" » (17 juillet) ; « Bruno Solo et "Les Vikings" de Richard Fleischer » (18 juillet) ; « Rémy Julienne et "Le Gendarme et les gendarmettes" de Jean Girault » (19 juillet) ; « Léa Seydoux et "Batman forever" » (20 juillet) ; « Valérie Lemercier et "La Grande Vadrouille" de Gérard Oury » (23 juillet) ; « Philippe Torreton et "Le Vieux Fusil" de Robert Enrico » (24 juillet) ; « Florent-Emilio Siri et "Out of Africa" de Sydney Pollak » (25 juillet) ; « Charles Berling et "L’Exorciste" de William Friedkin » (26 juillet) ; « Elie Semoun et "Public Enemies" de Michael Mann » (27 juillet) ; « Jamel Debbouze et "Le jeu de la mort" » (30 juillet) ; « Rémi Bezançon et "Il était une fois dans l’Ouest" » (31 juillet) ; « Jane Fonda et "Barbarella" de Roger Vadim » (1er août)

- « Le jour où tout a commencé » (Laurent Marsick) : « Annie Duperey, danseuse » (9 juillet) ; « Jérôme Bonaldi, ouvreur au cinéma » (19 juillet) ; « Elie Semoun, facteur » (23 juillet) ; « Kad Merad, vendeur d’encyclopédies » (24 juillet) ; « Jacques Perrin, commis dans une épicerie » (25 juillet) ; « Bruno Solo, libraire » (25 juillet)

- « Les fabuleuses destinées sur RTL » (Jean-Alphonse Richard) : Jacques Prévert (10 juillet) ; François Truffaut (11 juillet) ; Jane Fonda (13 juillet ; vidéo) ; Roman Polanski (18 juillet ; vidéo) ; Michèle Morgan et Gérard Oury (20 juillet ; vidéo) ; Bourvil (25 juillet ; vidéo) ; Philippe Noiret (26 juillet ; vidéo)


Émissions radiophoniques sur le cinéma de la semaine à venir :

« Diamants sur canapé » (Julien Cernobori), France Inter, samedi 4 août 2012, de 13h20 à 13h30 : Guillaume Gallienne (comédien)

« Chroniques rebelles », Radio Libertaire, samedi 4 août 2012, à 13h30 : « Du projet à la réalisation et à la distribution… », table-ronde avec les réalisateurs Rémy Ricordeau (Putain d’usine), Didier Zyserman (Nosostros del Bauen), Olivier Azam (Je déboule à Kaboul) et Michèle Rollin (La Cité dont l’architecte est un enfant), et la coopérative Les Mutins de Pangée

« Qu’importe le chemin » (Denis Cheissoux), France Inter, samedi 4 août 2012, de 16h05 à 17h00 : Jean-Marc Barr (acteur et réalisateur)

« Le grand bain » (Sonia Devillers), France Inter, mercredi 8 et vendredi 10 août 2012, de 9h00 à 10h00 : « La représentation de la voiture au cinéma », avec Émilie Deleuze (réalisatrice) et Christophe Sahr (scénariste et réalisateur) ; Rencontre avec Jean Labadie (producteur et distributeur)


Rediffusions :

« Plan B pour Bonnaud » (Frédéric Bonnaud), Le Mouv’, août 2012, de 17h00 à 18h00 - Podcast : Best of, notamment Kevin Macdonald (pour son documentaire sur Bob Marley ; mardi 7 août), Alain Cavalier (réalisateur ; jeudi 9 août) et Luc Dardenne (réalisateur, pour son livre Sur l’affaire humaine, Éditions du Seuil ; vendredi 10 août)


Compléments et rappels :

- Grille des émissions de radio spécifiquement consacrées au cinéma ;

- Liste des émissions récentes de France Culture sur le cinéma ;

- Liste des émissions récentes de France Info sur le cinéma, et plus généralement sur la culture (podcast) ; podcast ;

- Liste des émissions récentes de France Inter sur le cinéma ;

- Liste des invités des émissions de radio d’information sur le site "Zapping du paf" ;

- Le fil d’information relatif au cinéma de l’AFP ;

- Émissions télévisées sur le cinéma en "replay.tv" ou "tv replay".

Voir les commentaires

INDÉSIRABLE

1 Août 2012, 23:23pm

Publié par Mister Arkadin

Les trois ou quatre lecteurs réguliers de ce blog se seront peut-être étonnés qu’après avoir rendu compte plusieurs fois du cycle de projections parisiennes "Images d’hier", les 13 mars, 5 avril, 28 avril (présentation par Bibi du Cri de la victoire), 20 septembre (annonce d’une soirée Aimée-Astruc, qui fut mémorable) et 14 novembre 2011, je n’en ai plus parlé du tout en 2012. N’annonçais-je pas, dans le dernier de ces billets, intitulé « "Images d’hier" à venir », que je prévoyais d’y présenter un film à la saison 2011-2012 ? Dans mon dossier informatique « Articles ou livres en projets » (hélas autrement copieux que le dossier « A paraître, déjà parus ou abandonnés »), je retrouve de la documentation sur Le Chevalier sans armure, film sur lequel mon choix s’était donc probablement fixé.

http://img.over-blog.com/200x299/0/51/80/98//LE-CHEVALIER-SANS-ARMURE.jpg

J’aurais pu faire défection, pour manque de temps. Cela ne m’aurait pas empêché de signaler les projections animées par mes petits camarades, ne serait-ce que parce qu’ils sont pour la plupart largement plus compétents que moi. Non, la raison d’un silence, comme dirait l’autre, est qu’il m’a été fait savoir que ma présence parmi les collaborateurs du Champollion, la salle qui accueille cette manifestation, n’était pas souhaitée. Il n’a pu m’être donné d’autre raison à cette éviction que la réception de deux [2] lettres de dénonciation. Ces lettres ne m’ont pas été communiquées, leur contenu ne m’a pas été précisé et la direction a obtempéré sans prendre la peine de me le faire savoir directement. Tout juste ai-je pu apprendre, non les noms des corbeaux, mais quelques indices sur leur identité. L’un serait professeur à l’Université de Versailles – Saint-Quentin-en-Yvelines (UVSQ) ; l’autre restant mystérieux, appelons-le Monsieur X.

Voilà, pas de quoi faire un plat de cette scène de la lâcheté ordinaire, dont il serait trop dire que j’en serais la victime, vu qu’il s’agissait d’un petit travail non rémunéré, à destination de quelques happy fews d’une salle de répertoire du Quartier Latin, et non d’une activité régulière ou d’un gagne-pain. Il me tenait moins à cœur pour son importance en lui-même que pour l’honneur que constituaient la participation à une manifestation cinéphilique pointue et la responsabilité de représenter une revue que j’affectionne, Jeune cinéma, pour la possibilité de m’exprimer sur des films, ce que je ne fais pas si souvent que cela (mon sujet de prédilection n’étant qu’indirectement le cinéma, contrairement aux apparences), les abordant plutôt de biais en général, et pour le plaisir pris à passer de l’autre côté du miroir, d’une certaine façon, en n’étant plus seulement l’habitué des salles d’art et d’essai qui ont formé ma cinéphilie à l’adolescence, mais l’une des personnes participant à l’animation de l’une de ces salles, qui n’est en outre pas la moins prestigieuse.

Tant pis, ce n’est pas bien grave, le plus important étant que mon retrait forcé n’aura nulle incidence sur la poursuite d’"Images d’hier", qui, je l’espère, s’apprête à repartir pour un tour en 2012-2013.http://bisonteint.net/wp-content/uploads/2012/07/critique-le-corbeau-clouzot-263x108.jpg

Deux remarques pour finir :

- un peu étonné tout de même qu’il en faille si peu pour obtenir que quelqu’un soit black-listé (deux lettres, je le répète pour réaliser moi-même que cela soit possible !), d’autant qu'il serait presque flatteur pour moi de pouvoir me prétendre un individu menaçant, capable de mettre en danger l’existence d’une salle de spectacles par ma simple participation à l’animation d’une soirée par an, de la compromettre par le souffle d’aura maléfique qui émanerait de ma parole subversive, ma foi, croyez-bien que j’aimerais pouvoir faire l’intéressant, mais j’ai peur d’être bien plus inoffensif que ne le subodorent mes censeurs et ceux qui leur ont obéi le doigt sur la couture du pantalon ;

- ayant obtenu deux prix pour un mémoire soutenu à l’UVSQ, où deux professeurs aussi suspects politiquement et aussi peu réputés que messieurs Pascal Ory et Antoine de Baecque (C1) m’ont attribué deux années de suite la meilleure note qui y était donnée aux mémoires de maîtrise et de DEA, le premier ayant préfacé le livre tiré de ma maîtrise et le second ayant fait appel à moi pour un dictionnaire qu'il a dirigé aux Presses universitaires de France, je trouve ironique, quoiqu’un peu attristant, que cela soit un professeur de cette faculté qui ait réclamé et obtenu si aisément ma tête.


Complément :

(C1) (28 août 2012) qui se trouve être l'animateur régulier des soirées organisées par la revue L'Histoire au Champollion, après l'avoir été des soirées organisées par Libération dans le même établissement, quand il était rédacteur en chef des pages culturelles de ce journal.

Voir les commentaires

CINÉMA ET RADIO : SEMAINE DU 28 JUILLET 2012

30 Juillet 2012, 23:02pm

Publié par Mister Arkadin

Corrections ou rattrapages :

« Grand angle » (Christophe Henning), RCF, mardi 1er mars 2011, 15 mai 2012, de 17h03 à 18h00 – Rediffusion à 23h00, le mercredi suivant, à 4h00, et le jeudi suivant à 19h30 - Podcast : « Retour sur le succès du film Des hommes et des dieux de Xavier Beauvois », avec Henry Quinson (conseiller monastique du film Des hommes et des Dieux), Philippe Royer (critique cinéma du Pèlerin) et Jean-François Petit (théologien et philosophe) ; « Le cinéma inspiré », avec Michèle Debidour (théologienne, présidente du jury œcuménique à Cannes, auteur de Le cinéma, invitation à la spiritualité, Éditions de l'Atelier), Jean-Claude Raspiengas (Chef du service culture du quotidien La Croix) et Joséphine Lebard (journaliste à Pèlerin)

« Plateformes : Cinéma », France Culture, juillet 2012 : « Serge Daney : 20 ans après » - « 2. Serge Daney, aujourd’hui : un critique pour le temps présent ? » (22 juin 2012), avec Stéphane Delorme rédacteur en chef des Cahiers du cinéma), Jean-Marc Lalanne (rédacteur en chef des « Inrockuptibles » et ancien rédacteur en chef des Cahiers du cinéma, co-auteur de Fantomas style moderne, de Cocteau et le cinéma – Désordres et d'un essai sur Gus Van Sant), Jean-François Rauger (directeur de la programmation à La Cinémathèque française et critique au Monde), Olivier Séguret (journaliste et critique de cinéma à Libération) et Axelle Ropert (critique, scénariste et réalisatrice) ; « 3. Un critique et des cinéastes », avec Olivier Assayas (cinéaste), Claire Denis (cinéaste, réalisatrice avec Serge Daney d’un film sur Jacques Rivette pour la série « Cinéma, de notre temps »), Jean Douchet (critique et cinéaste, animateur du Ciné-club de La Cinémathèque), Pascal Kané (cinéaste, réalisateur de deux films avec Serge Daney, Le cinéphile et le village et De l'autre côté du racisme) et Serge Le Péron (critique, puis cinéaste, réalisateur de Serge Daney : le cinéma et le monde)

« Médiagora » (Claude Carrez), RCF, vendredi 13 juillet 2012, à 21h00 – Rediffusion le samedi à 3h00 et 12h00 : « Henry Fonda, le juste », avec Michel Cieutat (critique de cinéma à Positif)


Émissions d’été :

« Master class » (Pascal Mérigeau, Forum des Images), France Culture, samedi 28 juillet 2012, de 17h00 à 18h00 - Podcast – Rediffusion à 1h26 : Robert Guédiguian (27 octobre 2011)

« Pendant les travaux, le cinéma reste ouvert » (Stéphane Bou et Jean-Baptiste Thoret), France Inter, lundi 30 juillet au vendredi 3 août 2012, de 11h05 à 12h00, avec, à 11h50, « Marcel Ophuls, sa vie, son œuvre, son siècle) » (par Stéphane Bou) - Podcast : « Comment s’est produit le miracle dans le cinéma italien des années 1960 ? » (30 juillet ; avec Jean-François Rauger, critique de cinéma au Monde, programmateur de la Cinémathèque française) ; « Les blockbusters savent-ils penser ? » (31 juillet) ; « Quel fut le miracle dans le cinéma italien des années 1960 ? » (1er août) ; « Les génériques de films » (2 août ; avec Alexandre Tylski) ; « Le cinéma porno fait-il encore bander ? », avec Laurent de Sutter et Jacques Zimmer

- rappel des émissions déjà diffusées : « Pourquoi faut-il aimer la série B ? » (2 juillet ; avec Jean-Pierre Dionnet, journaliste et scénariste) ; « Dirty Harry est-il devenu démocrate ? » (3 juillet ; avec Bernard Benoliel, directeur de l’Action culturelle à la Cinémathèque française, auteur d’un livre sur Clint Eastwood) ; « A quoi servent aujourd’hui les critiques de cinéma ? » (4 juillet ; avec Luc Lagier et Charles Tesson, délégué général de la Semaine de la Critique) ; « S’ennuyer au cinéma est-il bien raisonnable ? » (5 juillet ; avec Thierry Jousse, ancien rédacteur en chef des Cahiers du cinéma, réalisateur, acteur et producteur d’émissions sur France Musique) ; « De quoi Renoir est-il le nom ? » (6 juillet ; avec Charlotte Garson, critique de cinéma, et Antoine de Baecque, critique et historien du cinéma) ; « Sommes-nous tous des zombies ? » (9 juillet ; avec François Angelier, journaliste, producteur radio et écrivain) ; « Les films d’action doivent-ils toujours aller plus vite ? » (10 juillet ; avec Olivier Assayas, ancien critique de cinéma, scénariste et cinéaste) ; « Y a-t-il un meilleur film d’Hitchcock » (11 juillet, avec Nicolas Saada, ancien critique de cinéma et producteur d’émissions de radio, scénariste, directeur de la photo et cinéaste) ; « Du démocrate Tati au tyran De Funès, qui est le drôle ? » (12 juillet ; avec Stéphane Goudet et Emmanuel Dreux) ; « Savons-nous écouter la musique de film ? » (13 juillet ; avec Philippe Cassard, pianiste, producteur d’émissions de radio) ; « Pourquoi "Scarface" est-il devenu un mythe contemporain ? » (16 juillet, avec Laurent Vachaud, entretien critique de cinéma à Positif, scénariste) ; « Critique des médias : et si le cinéma nous avait déjà tout dit ? » (17 juillet ; avec Jean-François Rauger, critique de cinéma au Monde, programmateur de la Cinémathèque française) ; « De quoi les images sont-elles coupables ? De Blow up à Blow out » (18 juillet ; avec Xavier Giannoli, scénariste, réalisateur, producteur) ; « Godard historien du cinéma ? » (19 juillet ; avec Nicole Brenez, historienne, théoricienne, programmatrice, enseignante du cinéma, spécialiste des cinématographies d’avant-garde) ; « Bollywood » (20 juillet ; avec Christian Viviani, critique, historien et professeur de cinéma) ; « Le cinéma d’art et d’essai est-il un genre comme les autres ? » (23 juillet) ; « Comment le cinéma américain digère-t-il le 11 septembre ? » (24 juillet ; avec Samuel Blumenfeld, critique de cinéma) ; « A quoi reconnaît-on un film japonais ? » (25 juillet ; avec Charles Tesson, délégué général de la Semaine de la critique) ; « Comment le cinéma fabrique-t-il les stars ? » (26 juillet ; avec N.T. Binh, Critique à "Positif", enseignant, scénariste, réalisateur et producteur) ; « Pourquoi Melville rêvait-il de faire un film où il ne se passe rien ? » (27 juillet ; avec Philippe Rouyer, critique de cinéma)

« Micro fictions » (Ali Rebeihi), France Inter, mercredi 25, mardi 31 juillet, 2 et 3 août 2012, de 20h30 à 21h20 : « Christopher Nolan est-il le nouveau Kubrick ? », avec Laurent Aknin (critique de cinéma et auteur du passionnant Mythes et idéologies du cinéma américain) et Jacky Goldberg (journaliste aux Inrockuptibles, viendront débattre de la question) ; « Walt Disney est-il un grand artiste ? », avec Pierre Lambert (Spécialiste du cinéma d'animation, auteur de Walt Disney, l’âge d’or, Éditions Démons et merveilles), Laurent Valière (Journaliste), Frédéric Martel (Ecrivain, journaliste) et Marie Sauvion (Critique cinéma et journaliste au Parisien) ; « Nous l’avons tant aimé, le cinéma italien », avec Jean Antoine Gili (historien du cinéma, auteur du Cinéma italien, Éditions de la Martinière) ; « Sélection DVD », avec Laurent Boudon (écrivain), Éric Libiot et Baptiste Liger (critiques de cinéma à L’Express) et Jean-Philippe Tessé (Cahiers du cinéma)

http://multimedia.fnac.com/multimedia/FR/images_produits/FR/Fnac.com/ZoomPE/9/6/4/9782732447469.jpga/FR/images_produits/FR/Fnac.com/ZoomPE/9/6/4/9782732447469.jpg

« Moi, Marilyn » (Michel Schneider), France Culture, « Les Grandes Traversées », lundi 30 juillet au vendredi 3 août 2012, de 9h09 à 12h00 – Rediffusion dans « Les Nuits » : « Doc », avec Georges Kiejman (avocat et homme politique), François Guérif (éditeur et critique de cinéma), Bernard Comment (éditeur des Fragments, aux éditions du Seuil), Patrick Jeudy (réalisateur de Marilyn, dernières séances d'après le roman de Michel Schneider), Greg Schreiner (directeur du Fan Club International de Marilyn), Sam Schacht (ancien enseignant de l'Actor's Studio), Jonathan Kuntz (professeur de cinéma à l'université de Californie Los Angeles (UCLA)) et David Lodge (écrivain) ; « Débat », « avec des écrivains et poètes, des photographes, des spécialistes de cinéma, des psychiatres, des comédiennes, des témoins survivants de Marilyn et des amoureux de sa légende » ; « Feuilleton » ; « Module », extraits de l’entretien donné par Marilyn à Georges Belmont en 1960

« Couleurs d’été » (Olivier Nahum), France Musique, lundi 30 juillet au vendredi 3 août 2012, de 0h00 à 1h00 : « La musique… des cinéastes » (par Charles-Pierre Vallière)


Émissions radiophoniques sur le cinéma de la semaine en cours :

« Diamants sur canapé » (Julien Cernobori), France Inter, samedi 28 juillet 2012, de 13h20 à 13h30 : Henry Chapier (critique de cinéma et réalisateur)

« Figures libres », France Culture, dimanche 29 juillet 2012, de 20h30 à 22h00 - Podcast : « Génération générique ! », avec Tristan Garcia (écrivain, philosophe), Ariane Hudelet (universitaire, spécialiste des génériques de séries tv), Gilles Gallud (producteur de télévision) et Alexandre Tylski (universitaire, spécialiste des génériques de cinéma)

« Trait d’Histoire » (Éric Godelier), RCF, mercredi 1er et jeudi 2août 2012, de 10h30 à 11h00 : Simone Signoret

« Passion classique » (Olivier Bellamy), Radio Classique, jeudi 2 août 2012, à 18h00 : Coline Serreau (réalisatrice et actrice)

« En sol majeur », RFI, vendredi 3 août 2012, à 12h10 : Rithy Panh (documentariste)

« Médiagora » (Claude Carrez), RCF, vendredi 3 août 2012, à 21h00 – Rediffusion le samedi à 3h00 et 12h00 : « 50 ans après, que reste-il de Marilyn ? »


Rediffusions :

« Le Tête-à-tête » (Frédéric Taddéï), France Culture, samedi 28 juillet 2012, de 13h00 à 14h00 – rediffusion de l’émission du dimanche 30 octobre 2011 : Fanny Ardant (actrice)

« Au cœur de l’histoire » (Franck Ferrand), jeudi 2 août 2012, de 13h00 à 14h00 – rediffusion de l’émission du lundi 2 avril : « Marilyn s’est-elle suicidée ? », avec Bernard Cras (critique de cinéma) et Michel Schneider (psychanalyste, auteur de Marilyn, dernières séances, aux éditions Gallimard), à l’occasion d’une « Journée spéciale Marilyn pour le film My Week with Marilyn, de Simon Curtis » (sortie le 4 avril 2012)

« Plan B pour Bonnaud » (Frédéric Bonnaud), Le Mouv’, juillet/août 2012, de 17h00 à 18h00 - Podcast : Best of, notamment Chantal Akerman, pour son film La Folie Almayer, et Charles Berberian, pour la BD Cinérama (Fluide Glacial)

« Sur les docks, l'heure du documentaire » (Pierre Chevallier), France Culture, 1er août 2012 – rediffusion de l’émission du 17 juillet 2011 : Jacques-Yves Cousteau (océanographe et cinéaste), avec notamment Franck Machu, auteur de Un cinéaste nommé Cousteau. Une œuvre dans le siècle (Éditions du Rocher)


Compléments et rappels :

- Grille des émissions de radio spécifiquement consacrées au cinéma ;

- Liste des émissions récentes de France Culture sur le cinéma ;

- Liste des émissions récentes de France Info sur le cinéma, et plus généralement sur la culture (podcast) ; podcast ;

- Liste des émissions récentes de France Inter sur le cinéma ;

- Liste des invités des émissions de radio d’information sur le site "Zapping du paf" ;

- Le fil d’information relatif au cinéma de l’AFP ;

- Émissions télévisées sur le cinéma en "replay.tv" ou "tv replay".

Voir les commentaires

Y A-T-IL UN CORNIAUD DANS LA SALLE ?

28 Juillet 2012, 23:04pm

Publié par Mister Arkadin

Pire que les projections éclair, voici les projections en VF only. Ce n'est très certainement pas la première fois, mais cela se remarque plus quand il s'agit d'un film, distribué sous le titre Les Trois corniauds (BA), de réalisateurs connus, les frères Farelly : une salle à Paris (une séance par jour), une en banlieue, quelques-unes en province. Mais que de la VF. A quoi bon dès lors un compte rendu favorable dans les Inrocks

http://desmond.imageshack.us/Himg833/scaled.php?server=833&filename=thethreestoogesposter05.jpg&res=landing


Compléments :

(1er août 2012) : ... apparement non, guère de corniaud dans la salle, puisque le film ne passe déjà plus en région parisienne (encore trois salles en province).

(7 août 2012) : Dommage que cette sortie éclair ne nous ait pas permis d'apprécier les débuts à l'écran du mannequin le plus hot du moment, Kate Upton (son deuxième second rôle, en fait, puisqu'elle apparaît dans Le Casse de Central Park)  :

 

http://idata.over-blog.com/6/01/48/17/cotentin-web-1/Cotentin-web-2/Cotentin-web-3/cotentin-web-4/Cotentin-web-5/cotentin-web-6/cotentin-web-6/Cotentin-web-8/kate-upton-nonne-sexy.jpg

http://www.howtomakeit.com/wp-content/uploads/Kate-Upton-9.jpg


Voir les commentaires

CINÉMA ET RADIO : SEMAINE DU 21 JUILLET 2012

28 Juillet 2012, 17:14pm

Publié par Mister Arkadin

Corrections ou rattrapages :

« Plateformes : Cinéma », France Culture, juillet 2012 : « Plateformes : Cinéma », France Culture, juillet 2012 : « Serge Daney : 20 ans après » - « 1/3 : Serge Daney, ici et ailleurs » (22 juin 2012), avec Hervé Gauville (auteur d'ouvrages sur l'art moderne et contemporain, ainsi que de plusieurs fictions), Jean Hatzfeld (ancien grand reporter à Libération, créateur, avec Serge Daney entre autres, du premier service des sports du journal), Françoise Huguier (photographe, pour Libération à partir de 1983, grande voyageuse en Afrique et en Asie) et Olivier Séguret (journaliste et critique de cinéma à Libération, ayant inauguré, dans le même journal, une rubrique consacrée aux jeux vidéo)

« Diamants sur canapé » (Julien Cernobori), France Inter, 1er, 8 juillet 2012, de 13h20 à 13h30 : Jacques Bonaffé (acteur) ; Denis Podalydès (comédien)

« Un jour, un été, la chanson » (Nicolas Lafitte), 4, 6 juillet 2012, de 17h30 à 17h36 : « 1947 – Avec son tralala ! », chanson interprétée par Suzy Delair dans Quai des Orfèvres ; « 1949 – Les Feuilles mortes », chanson interprétée par Yves Montand dans Les Portes de Paris

« La Fabrique de l'histoire » (Emmanuel Laurentin ; « Les usages politiques et sociaux du passé »), France Culture, 11 juillet 2012, de 9h06 à 10h00 : « Histoire des festivals 3/4 : festival international de films de femmes de Créteil », avec Jackie Buet (fondatrice et directrice du Festival International de Films de Femmes de Créteil) et Brigitte Rollet (chercheuse et historienne à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines)

« Dans le miroir de l’actu » (Laurence Peuron et Christine Siméone), France Inter, du lundi 16 au vendredi 20 juillet 2012, de 7h50 à 7h55 : Robert Guédiguian (producteur et cinéaste) – « La mort de Raymond Aubrac » ; « La naissance de Pasolini » ; « La mort du chanteur italien Lucio Dalla » ; « La loi sur le génocide arménien » ; « Le retour de la gauche au pouvoir »

« Ils changent le monde » (Caroline Fourest), France Inter, lundi 16 juillet 2012, de 13h30 à 14h00 : Bernard-Henri Lévy (producteur de livres et réalisateur de films)

« Rendez-vous » (Laurent Goumarre), mardi 17, mercredi 18, jeudi 19 juillet 2012, de 19h00 à 20h00 - Podcast : Melville Poupaud (acteur), pour le film Laurence Anyways ; Edith Scob (actrice), notamment pour le film Holy Motors, et Lucas Belvaux (acteur et cinéaste), à propos de la sortie en DVD de son film 38 témoins ; Charlotte Rampling (actrice), pour une exposition de ses photographies

« Et la caravane passe » (Aurélie Sfez), lundi 23 juillet 2012, de 18h10 à 19h00 : Anouk Aimée (comédienne), à l’occasion de la réédition de Lola, Dominique Besnehard (agent et acteur, réalisateur du documentaire La Beauté du geste) et Agnès Varda (cinéaste)


Émissions d’été :

« Pendant les travaux, le cinéma reste ouvert » (Stéphane Bou et Jean-Baptiste Thoret), France Inter, lundi 23 au vendredi 27 juillet 2012, de 11h05 à 12h00, avec, à 11h50, « Marcel Ophuls, sa vie, son œuvre, son siècle) » (par Stéphane Bou) - Podcast : « Comment le cinéma américain digère-t-il le 11 septembre ? » (24 juillet ; avec Samuel Blumenfeld, critique de cinéma) ; « A quoi reconnaît-on un film japonais ? » (25 juillet ; avec Charles Tesson, délégué général de la Semaine de la critique) ;

- rappel des émissions déjà diffusées : « Dirty Harry est-il devenu démocrate ? » (3 juillet ; avec Bernard Benoliel, directeur de l’Action culturelle à la Cinémathèque française, auteur d’un livre sur Clint Eastwood) ; « A quoi servent aujourd’hui les critiques de cinéma ? » (4 juillet ; avec Luc Lagier et Charles Tesson, délégué général de la Semaine de la Critique) ; « S’ennuyer au cinéma est-il bien raisonnable ? » (5 juillet ; avec Thierry Jousse, ancien rédacteur en chef des Cahiers du cinéma, réalisateur, acteur et producteur d’émissions sur France Musique) ; « De quoi Renoir est-il le nom ? » (6 juillet ; avec Charlotte Garson, critique de cinéma, et Antoine de Baecque, critique et historien du cinéma) ; « Sommes-nous tous des zombies ? » (9 juillet ; avec François Angelier, journaliste, producteur radio et écrivain) ; « Les films d’action doivent-ils toujours aller plus vite ? » (10 juillet ; avec Olivier Assayas, ancien critique de cinéma, scénariste et cinéaste) ; « Y a-t-il un meilleur film d’Hitchcock » (11 juillet, avec Nicolas Saada, ancien critique de cinéma et producteur d’émissions de radio, scénariste, directeur de la photo et cinéaste) ; « Du démocrate Tati au tyran De Funès, qui est le drôle ? » (12 juillet ; avec Stéphane Goudet et Emmanuel Dreux) ; « Savons-nous écouter la musique de film ? » (13 juillet ; avec Philippe Cassard, pianiste, producteur d’émissions de radio) ; « Pourquoi "Scarface" est-il devenu un mythe contemporain ? » (16 juillet, avec Laurent Vachaud, entretien critique de cinéma à Positif, scénariste) ; « De quoi les images sont-elles coupables ? De Blow up à Blow out » (18 juillet ; avec Xavier Giannoli, scénariste, réalisateur, producteur) ; « Godard historien du cinéma ? » (19 juillet ; avec Nicole Brenez, historienne, théoricienne, programmatrice, enseignante du cinéma, spécialiste des cinématographies d’avant-garde) ; « Bollywood » (20 juillet ; avec Christian Viviani, critique, historien et professeur de cinéma)

« Libre journal de Didier Rochard », Radio Courtoisie, dimanche 15 juillet 2012, de 18h00 à 19h30 : « Le contrôle mental à travers les industries musicales et cinématographiques », avec Laurent Glauzy, pour son livre Illuminati : de l'industrie Rock à Walt Disney, les arcanes du satanisme (Editions Maison du Salat)

http://librairiefrancaise.fr/1747-1529-thickbox/illuminati-laurent-glauzy.jpg

« Le grand bain » (Sonia Devillers), France Inter, lundi 16 juillet 2012, de 9h00 à 12h00 : « Quand les grands d’Hollywood passent aux séries », avec Samuel Blumenfeld (critique de cinéma) et Joël Augros (maître de conférences en cinéma et audiovisuel)

« Micro fictions » (Ali Rebeihi), France Inter, lundi 23, mardi 24 juillet 2012, de 20h30 à 21h20 : « Zoom sur Billy Wilder, ce cinéaste qui console de tout, et les comédies françaises des années 1970 », à l'occasion de la sortie en salle mercredi 11 juillet de La Garçonnière, en version restaurée, avec Philippe Durant (auteur du livre Les éléphants : Blier, Carmet, Marielle, Rochefort et les autres..., Sonatine éditions, 2012), avec Laurent Bourdon (auteur des Remakes, éditions Larousse, 2012) et Patrick Brion (qui publie à la rentrée une biographie sur Billy Wilder) ; « Penser le cinéma », avec Sandra Laugier (philosophe et professeur d’université) et Antoine de Baecque (Critique de cinéma et de théâtre, historien de la littérature et du cinéma, éditeur) – avec également Xavier Leherpeur (critique de cinéma), à propos de la réédition du film de Jacques Demy Lola


Émissions radiophoniques sur le cinéma de la semaine passée :

« Mauvais genres » (François Angelier), France Culture, samedi 21 juillet 2012, de 19h00 à 20h00 : « De Moebius et de quelques monstres rêvés... Hommage à Moebius » (par Jean-Pierre Dionnet)

« Le Tête-à-tête » (Frédéric Taddéï), France Culture, dimanche 22 juillet 2012, de 20h00 à 21h00 : Juliette Binoche (actrice), à l’occasion de la sortie du film À cœur ouvert, de Marion Laine

« Le grand bain » (Sonia Devillers), France Inter, mercredi 25 juillet 2012, de 9h00 à 12h00 : « Cinéma : nos meilleurs clichés », avec Philippe Mignaval (journaliste et écrivain) et Jean-François Rauger (critique de cinéma et programmateur de la Cinémathèque française)

« Trait d’Histoire » (Éric Godelier), RCF, mercredi 25 juillet 2012, de 10h30 à 11h00 : « Le cinéma et ses origines », 1ère partie, 2ème partie

« V.I.P. » (Emmanuelle Dancourt), RCF, jeudi 26 juillet 2012, de 21h00 à 21h55 : Claude Pinoteau (réalisateur)

« Grands écrivains, grandes conférences » (Philippe Garbit), France Culture, jeudi 26 juillet 2012, à 20h00 : « Honoré de Balzac », 4ème émission, avec notamment « Balzac et le cinéma » (par Simone Dubreuilh et Georges Charensol, « Actualité du cinéma », 1950, Chaîne nationale) et un extrait d'En effeuillant la marguerite, de Marc Allégret

« En sol majeur », RFI, vendredi 27 juillet 2012, à 12h10 : Anna Karina (actrice et chanteuse)


Rediffusions :

« Sur les docks, l'heure du documentaire » (Pierre Chevallier), France Culture, 22, 24, 25 juillet 2012 : « Les Ateliers Varan, école du cinéma documentaire » (« Plongée dans le Centre de formation au cinéma documentaire créé en 1981 qui travaille dans plusieurs endroits du monde (Afrique du Sud, Asie, Papouasie, Nouvelle-Guiné e, Amérique du Sud...) », par A. Clément, 2008), avec Séverin Blanchet, Elisabeth Kapnist, Marie-Claude Treilhou, Jean-Noël Cristiani, André Van In et Martin Maden (réalisateurs), Patrick Genêt (technicien du son) ; William Klein -Entretien avec le photographe et réalisateur américain installé à Paris depuis 1948 à propos de son travail de documentariste, par A. Breton, 2008) ; « Vincent Dieutre, fragments » (« Rencontre avec le réalisateur dont le cinéma (longs plans fixes, images empruntées à la vidéo, cadres soignés) dégage une profonde poésie et un parfum de subversion », par S. Guibert)

« Plan B pour Bonnaud » (Frédéric Bonnaud), Le Mouv’, juillet/août 2012, de 17h00 à 18h00 - Podcast : Best of, dont Barbet Schroeder (mercredi 25 juillet)


Compléments et rappels :

- Grille des émissions de radio spécifiquement consacrées au cinéma ;

- Liste des émissions récentes de France Culture sur le cinéma ;

- Liste des émissions récentes de France Info sur le cinéma, et plus généralement sur la culture (podcast) ; podcast ;

- Liste des émissions récentes de France Inter sur le cinéma ;

- Liste des invités des émissions de radio d’information sur le site "Zapping du paf" ;

- Le fil d’information relatif au cinéma de l’AFP ;

- Émissions télévisées sur le cinéma en "replay.tv" ou "tv replay".

Voir les commentaires

TOUS LES PRÉTEXTES SONT BONS - À SA FENÊTRE - III

25 Juillet 2012, 23:02pm

Publié par Mister Arkadin

 

TOUS LES PRÉTEXTES SONT BONS…
…AU CINÉMA…
…POUR DÉSHABILLER LES FEMMES !


À SA FENÊTRE - III

 

 

Meryl Streep dans Still of the Night

http://farm8.staticflickr.com/7027/6782021807_232595b1d2_b.jpg

 

 

Monica Bellucci dans Baaria

http://farm8.staticflickr.com/7165/6782022119_4d529a0e00_b.jpg
 

 

Nina Podolska dans Close Enemy

http://farm8.staticflickr.com/7156/6782023755_d3ef517a5f_b.jpg
 

http://farm8.staticflickr.com/7005/6782023505_a4bd22599b_b.jpg 

 

 

Quentin Dean dans The Heat of the Night

http://farm8.staticflickr.com/7168/6782024357_d5234d395e_b.jpg
 

 

http://farm8.staticflickr.com/7163/6782024235_576ae8abb3_b.jpg

 

http://farm8.staticflickr.com/7012/6782024087_17b98cd174_b.jpg 

 

Rhona Mitra dans Hollow Man

http://farm8.staticflickr.com/7145/6782021677_5cc288980b_b.jpg
 

 

Sabrina Marano dans E Adesso Sesso

 

[...]

 

 

Sara Valles dans Antes de morir piensa en mi

http://farm8.staticflickr.com/7025/6782021903_512f9dbdda_b.jpg
 

 

Susan Sarandon dans Atlantic City

http://farm8.staticflickr.com/7162/6782023947_68c7dd5416_b.jpg
 

 

 The Royal Tenenbaums

  [...]


 

Thora Birch dans American Beauty

http://farm8.staticflickr.com/7144/6782022237_bf097a6cce_b.jpg
 

 

http://farm8.staticflickr.com/7161/6782022383_e83ec23625_b.jpg 

 

Vimala Pons dans J'aurais pu être une pute

 

http://farm8.staticflickr.com/7151/6782022939_5f3ae3d4c2_b.jpg

 


 

Amorce de la prochaine galerie, nu sur un écran : 

 

Tamsin Egerton dans Keeping Mum

 

http://farm8.staticflickr.com/7037/6990083103_995235c25c_b.jpg

 


Dans cette rubrique est publiée une série de galeries photos qui présente, mois après mois, les manières que le cinéma a trouvées pour satisfaire le principal plaisir des cinéphiles (au moins masculins...) : « C’est formidable le cinéma. On voit des femmes habillées dans la rue. Il arrive, et les voilà nues sur l’écran ! » (je cite de mémoire et déforme délibérément une citation de Jean-Luc Godard). Dans cette chronique iconographique, j’attire surtout l’attention sur les situations constituant des prétextes pour montrer des femmes nues au cinéma, les lieux où la nudité est la plus fréquemment montrée, en ne me focalisant donc pas sur les scènes de sexe proprement dites.

Voir les commentaires

INVERSION ACCUSATOIRE

25 Juillet 2012, 15:46pm

Publié par Mister Arkadin

De même que, dans l'interminable clip de propagande Contagion, réalisé par Soderbergh, la contestation des autorités états-uniennes était caricaturée dans un personnage de blogueur corrompu répandant, contre espèces sonnantes et trébuchantes, toutes sortes de rumeurs s'avérant farfelues, dans Batman - The Dark Knight Rises, de cet autre "yes-man" qu'est devenu Christopher Nolan, le mouvement des "Indignés" contre Wall-Street et l'oligarchie prend l'allure d'une bande de terroristes sans foi ni loi, sauf celle du plus fort et d'un tribunal révolutionnaire n'ayant rien à envier à ceux de la Terreur. 

http://www.flix66.com/wp-content/uploads/2012/07/Christopher-Nolan-on-set-of-The-Dark-Knight-Rises-1-e1342662205188.jpg

Au malaise succède l'écœurement quand les braves flics américains, aidés par un héros, certes torturé, mais positif (pas très loin, à cet égard, de celui d'Hancock), s'activent pour désamorcer une bombe atomique. Combien de spécialistes du cinéma américain vont répétant que celui-ci, au contraire du cinéma français, saurait regarder en face les taches noires de l'histoire des USA ? On nous a par exemple fait le coup avec Green Zone au sujet de la guerre d'Irak, à retardement (battre sa coulpe sur ses erreurs passées pour faire avaler les actuelles, stratégème courant), alors même que les USA étaient engagés dans d'autres guerres impérialistes qui n'ont guère fait l'objet de films critiques. Combien de films ont-ils traité d'Hiroshima et Nagasaki (moins d'un centième du nombre de ceux qui traitent du crime perpétré par un ennemi, l'Holocauste ?) ? Combien ont-ils représenté une explosion atomique ? Le faire aujourd'hui, en plein climat de suspicion savamment entretenu sur les prétentions nucléraires de l'Iran, pour montrer un héros américain prêt à se sacrifier pour la détourner des populations civiles, frise l'indécence : il est des champignons venimeux, assurément !

Voir les commentaires

CINÉMA ET RADIO : SEMAINE DU 14 JUILLET 2012

15 Juillet 2012, 15:28pm

Publié par Mister Arkadin

Corrections ou rattrapages :

« Les Matins jazz » (Nathalie Piolé), TSF, 14 juin, 25 juin 2012, de 6h00 à 9h00 : « Les films musicaux en fête à Paris », avec David Srero ; « Abraham Inc. Le film, avec David Unger ! »

« Le 20h » (Sébastien Vidal), TSF jazz, 22 juin 2012, à 20h00 - Podcast : « Le jazz de Fred Astaire »

« A propos d’un destin », (Clélie Mathias), France Inter, 30 juin, 1er, 7 et 15 juillet 2012, de 5h05 à 6h00 - Podcast : Romy Schneider (comédienne), avec Jean-Pierre Lavoignat (journaliste, critique de cinéma et commissaire d’exposition), pour son livre Romy (Éditions Broché, avril 2012) ; Marlon Brando (comédien), avec François Forestier (journaliste de cinéma), pour son livre Un si beau monstre (Éditions Albin Michel) ; Ava Gardner (comédienne), avec Elizabeth Gouslan, à propos de son livre Ava, la femme qui aimait les hommes (Éditions Robert Laffont) ; Patrick Dewaere (comédien), avec Christophe Carrière (journaliste de cinéma), pour son livre Patrick Dewaere : une vie (Éditions Balland)

« Plateformes : Cinéma », France Culture, juillet 2012 : « Filmer l’Egypte », Table ronde « Ciné-Egyptomania » (14 juin 2012), avec Avec Emmanuelle Demoris, Safaa Fathy, Magda Wassef et Magdi Ahmed Ali

http://www.franceculture.fr/sites/default/files/imagecache/ressource_full/2012/07/04/4466981/b2034052-c350-4516-8f58-000000000297.jpg

« Couleurs d’été » (Olivier Nahum), France Musique, 6 juillet 2012, de 0h00 à 1h00 : « Licencier la musique licencieuse ? (4/5) »


Émissions d’été :

« Pendant les travaux, le cinéma reste ouvert » (Stéphane Bou et Jean-Baptiste Thoret), France Inter, lundi 16 au vendredi 20 juillet 2012, de 11h05 à 12h00, avec, à 11h50, « Marcel Ophuls, sa vie, son œuvre, son siècle) » (par Stéphane Bou) - Podcast : « Pourquoi "Scarface" est-il devenu un mythe contemporain ? » (16 juillet, avec Laurent Vachaud, entretien critique de cinéma à Positif, scénariste) ; « De quoi les images sont-elles coupables ? De Blow up à Blow out »(18 juillet ; avec Xavier Giannoli, scénariste, réalisateur, producteur) ; « Godard historien du cinéma ? » (19 juillet ; avec Nicole Brenez, historienne, théoricienne, programmatrice, enseignante du cinéma, spécialiste des cinématographies d’avant-garde) ; « Bollywood »(20 juillet ; avec Christian Viviani, critique, historien et professeur de cinéma)

« Critique des médias : et si le cinéma nous avait déjà tout dit ? », avec Jean-François Rauger (critique de cinéma et programmateur)

http://www.franceinter.fr/sites/default/files/imagecache/scald_image_max_size/2012/07/09/405317/images/409px-Poster_-_White_Zombie_01.jpg

- déjà diffusées : « Dirty Harry est-il devenu démocrate ? » (3 juillet ; avec Bernard Benoliel, directeur de l’Action culturelle à la Cinémathèque française, auteur d’un livre sur Clint Eastwood) ; « A quoi servent aujourd’hui les critiques de cinéma ? » (4 juillet ; avec Luc Lagier et Charles Tesson, délégué général de la Semaine de la Critique) ; « S’ennuyer au cinéma est-il bien raisonnable ? » (5 juillet ; avec Thierry Jousse, ancien rédacteur en chef des Cahiers du cinéma, réalisateur, acteur et producteur d’émissions sur France Musique) ; « De quoi Renoir est-il le nom ? » (6 juillet ; avec Charlotte Garson, critique de cinéma, et Antoine de Baecque, critique et historien du cinéma) ; « Sommes-nous tous des zombies ? » (9 juillet ; avec François Angelier, journaliste, producteur radio et écrivain) ; « Les films d’action doivent-ils toujours aller plus vite ? » (10 juillet ; avec Olivier Assayas, ancien critique de cinéma, scénariste et cinéaste) ; « Y a-t-il un meilleur film d’Hitchcock » (11 juillet, avec Nicolas Saada, ancien critique de cinéma et producteur d’émissions de radio, scénariste, directeur de la photo et cinéaste) ; « Du démocrate Tati au tyran De Funès, qui est le drôle ? » (12 juillet ; avec Stéphane Goudet et Emmanuel Dreux) ; « Savons-nous écouter la musique de film ? » (13 juillet ; avec Philippe Cassard, pianiste, producteur d’émissions de radio)

http://prod.franceinter.fr/sites/default/files/imagecache/scald_image_max_size/2012/07/04/402217/images/julia.jpg

« Micro fictions »(Ali Rebeihi), France Inter, lundi 16, mercredi 18, jeudi 19 juillet 2012, de 20h30 à 21h20 : « Marilyn Monroe », par François Forestier ; Xavier Dolan (réalisateur), pour son film Laurence anyways, et Laurent Aknin (critique et essayiste), à propos de son livre Mythes et idéologie du cinéma américain, avec également Jacky Goldberg (journaliste de cinéma) ; « Jean Yann raconté par la revue Schnock », avec Christophe Ernault et Bertrand Dicale


Émissions radiophoniques sur le cinéma de la semaine en cours :

« Mauvais genres » (François Angelier), France Culture, samedi 14 juillet 2012, de 19h00 à 20h00 : « Et plus, si atrocités… », avec Jean-Baptiste Thoret, Philippe Rouyer, Marie André de Saint-André et Christophe Bier, à propos de DVD récemment sortis (Gérald Kargl, Brian de Palma et Roman Polanski)

« Le Tête-à-tête » (Frédéric Taddéï), France Culture, dimanche 15 juillet 2012, de 20h00 à 21h00 : Thierry Frémaux (délégué général du Festival de Cannes)


Rediffusions :

« Le bon plaisir de… », « Les nuits » de France Culture, nuit du samedi 14 au dimanche 15 juillet 2012, de 4h00 à 7h00 : Anna Karina (F. Marguier, 1998)

« Les lundis du Duc » (Sébastien Vidal et Laurent Sapir), TSF jazz, lundi 16 juillet 2012, à 19h00 – Rediffusion de l’émission du 5 décembre 2011 : « Bertrand Tavernier a le cinéma dans le sang »

« Plan B pour Bonnaud » (Frédéric Bonnaud), Le Mouv’, mardi 17, jeudi 19 juillet 2012, de 17h00 à 18h00 - Podcast : Francis Ford Coppola ; Anne Wiazemsky (actrice et écrivaine), pour Une année studieuse (Éditions Gallimard)

« Les traverses du temps » (Marcel Quillévéré), France Musique, vendredi 20 juillet 2012, de 19h08 à 20h00 – rediffusion du 5 avril 2012 : Leslie Caron (comédienne), à l’occasion de la sortie de ses mémoires Leslie Caron. Une Française à Hollywood

« L’Atelier »(Vincent Josse), vendredi 20 juillet 2012, de 21h20 à 21h54 – rediffusion de l’émission du 7 avril 2012 : Riad Sattouf (bédéaste et réalisateur)


Compléments et rappels :

- Grille des émissions de radio spécifiquement consacrées au cinéma ;

- Liste des émissions récentes de France Culture sur le cinéma ;

- Liste des émissions récentes de France Info sur le cinéma, et plus généralement sur la culture (podcast) ; podcast ;

- Liste des émissions récentes de France Inter sur le cinéma ;

- Liste des invités des émissions de radio d’information sur le site "Zapping du paf" ;

- Le fil d’information relatif au cinéma de l’AFP ;

- Émissions télévisées sur le cinéma en "replay.tv" ou "tv replay".

Voir les commentaires

SS CONTAMINÉ PAR LB

13 Juillet 2012, 16:23pm

Publié par Mister Arkadin

http://a69.g.akamai.net/n/69/10688/v1/img5.allocine.fr/acmedia/rsz/434/x/x/x/medias/nmedia/18/84/25/12/19735454.jpg

Vu Piégée, la dernière production Besson, plutôt en recul par rapport à Colombiana, qui appliquait une partie des mêmes recettes, la principale étant de placer une fille sexy et aux tenues moulantes au centre d'un imbroglio d'opérations barbouzardes et de courses poursuites, à cheval sur plusieurs continents (ce qui favorise les vues aussi touristiques que cinématographiques) et avec moult coups de feux et de poings (le choix d'une héroïne à la jolie plastique faisant encore mieux ressortir l'égale fonction narrative des scènes de bagarre dans ce genre de films que des scènes de cul dans les films coquins).

http://www.cinemovies.fr/images/data/photos/19284/haywire-2012-19284-1888424906.jpg

Piégée, par rapport à Columbiana, gagne en roublardise ce qu'il perd en punch et cherche à faire passer toutes sortes de situations et d'actes débiles grâce à la coolitude de la musique d'ambiance et la décontraction du filmage. Les publicitaires ont trouvé astucieux d'insister sur le choix d'une pulpeuse championne de sport de combat, Gina Carano, pour donner la réplique à une pléiade de vedettes masculines (Banderas, Channing, Douglas, Fassbender, Mc Gregor). La prestation de la donzelle est loin d'être déshonnorante. Petit problème tout de même, auquel on reste ébahi qu'on n'ait apparemment pas réfléchi : son habilité dans les scènes physiques contraste avec la raideur des pauvres Fassbender et Mc Gregor dans ce genre d'excercices, au point qu'on se demande pourquoi il a été pris la peine de prolonger les combats pour donner l'impression qu'ils pourraient être équilibrés, tandis que, face à l'aisance dans les scènes de comédie d'un Fassbender, Carano ne pouvait que paraître empruntée.

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/85/34/31/20023305.jpg

Le type même de fausse bonne idée de casting, par conséquent.

http://cdn.breitbart.com/mediaserver/Breitbart/Big-Hollywood/2012/05/01/haywire/haywire.jpg

Ah tiens, mais voici qu'en allant regarder le générique du film, je me rends compte qu'il ne s'agit pas d'une production du "bourrin" Besson, ni d'une réalisation d'un obscur tâcheron à son service, mais de l'œuvre d'un "auteur", Steven Soderbergh. Quoiqu'après l'innommable Contagion, SS aurait pu se vendre à plus offrant encore et rejoindre l'écurie Besson. Peut-être aurait-il été dans ce cas contraint à plus de sobriété et de sincérité dans le traitement de son sujet. Au lieu de quoi, sa façon de s'aventurer sur des terres qui ne sont pas les siennes rend par comparaison presque sympathique le côté premier degré des productions Besson (un peu comme le dernier Marchal, soit dit en passant). 

http://www.cinemovies.fr/images/data/photos/19284/haywire-2012-19284-104133913.jpg

Voir les commentaires