Mister Arkadin

JEUNE SITE POUR "VIEILLE" REVUE DE CINÉMA

27 Juillet 2014, 18:32pm

Publié par Mister Arkadin

 Dans les "liens" en bas de la colonne de gauche de ce blog, je renvoie depuis longtemps à Jeune Cinéma, revue à laquelle il m’arrive de collaborer. Le calindex m’attribue treize contributions, chiffre qui ne m’a pas porté chance puisque la dernière date de 2011, alors que la première a dix ans, soit une nette diminution de ma "productivité", nulle depuis trois ans (1). Parallèlement, le manque de temps m’a aussi manqué pour rendre compte des livraisons de JC, comme je l’avais fait sept fois. Dans le dernier de ces comptes rendus, je signalais en complément, le 18 juin 2010, l’ouverture d’un site par JC.

Or, jusqu’à aujourd’hui, le lien ci-dessus mentionné ne renvoyait pas à ce site, par trop embryonnaire, mais vers une page du site "Il était une fois le cinéma" consacrée à JC.  Mais, cette fois, quatre ans plus tard, ça y est !!! Je puis inviter mes lecteurs à se rendre sur le tout nouveau tout beau site de Jeune cinéma : http://www.jeunecinema.fr.

Sur ce site assez complet et n’en doutons pas appelé à prendre son essor dans les semaines à venir, se distinguent un journal, où un morceau du Bruce nous accueille (et non, ce n’est pas le Bob, mais un autre Boss qui me va tout aussi bien !), des séries de portraits et de notes bibliographiques, ainsi qu’un historique de JC par dates-clés (2).

Bref, de la belle ouvrage, qui, espérons-le, permettra à JC d’augmenter son audience, quoique ce ne soit l’objectif principal de ses responsables et animateurs, loin s’en faut.

http://farm4.staticflickr.com/3858/14758665372_c04be723a9_c.jpg

 


Note :

(1) Mes contributions se répartissent comme suit :

- sept comptes rendus d’ouvrages, de Roger Nimier, sur le doublage, le film noir (vu par Eddie Muller) et José Bénazéraf, le jeune cinéma français (vu par Daniel Serceau), le cinéma populaire français, Jean Cocteau, la France sous l’Occupation (vu par Pierre Laborie) ;

- trois comptes rendus de film, Rocky Balboa et John Rambo de Sylvester Stallone, Comme les autres de Vincent Garenq ;

- une étude sur un cinéaste, Max Pécas ;

- une nécrologie, d’André Gillois ;

- un courrier relatif à la nécrologie de Joseph-Marie Lo Duca.

La plupart ont été reproduites sur ce blog.

(2) Ah, flûte, même dans une publication aussi bien informée que JC, on nous donne du Louis Delluc "inventeur" de la critique cinématographique – certes entre guillemets – alors qu’Alain Virmaux y a rendu compte de travaux battant en brèche cette légende de l’histoire de la cinéphilie (n°271, novembre 2001, p.70 ; il le fit cependant surtout dans la revue Europe).

Voir les commentaires

CORRESPONDANCE CINÉGRAPHIQUE

26 Juillet 2014, 21:43pm

Publié par Mister Arkadin

http://la-flamme.fr/wp-content/uploads/2013/07/henry-coston.jpg

Intrigué par la présence de l’encyclopédiste et polémiste Henry Coston dans la liste des « Journalistes et critiques cinégraphiques » donnée par Le Tout-Cinéma de la « saison 1938-1939 » (1), j’ai effectué une petite recherche sur Internet pour voir dans quelle publication ce spécialiste des recherches sur la judéo-maçonnerie, les "200 familles" et la finance internationale, pouvait avoir rendu compte des films à l’époque (je n’ai pas trouvé) et, plus généralement, quels ont pu être ses liens avec le septième art (en dehors d’un livre sur le cinéma comme "arme de guerre", compilation assez bordélique, farcie d’erreurs, mais contenant tout de même quelques informations précieuses).

http://www.chire.fr/I-Grande-2735-l-age-d-or-des-annees-noires--le-cinema-arme-de-guerre.net.jpg

A défaut de trouver grand-chose, je constate que le 13ème anniversaire de sa mort sert de prétexte à certains pour entretenir "la flamme". Je le fais à ma manière, en ce 26 juillet, en reproduisant un extrait du courrier des lecteurs de l’hebdomadaire cinéphilique Cinéa (n°130, 1er avril 1929, page 21) :

http://farm4.staticflickr.com/3926/14744025775_a64e5d472f_c.jpg

 


Note :

(1) La présence d’Alfred Sauvy dans cette liste ne m’a pas moins déconcerté.

Voir les commentaires

MA PIERRE À L’ÉPURATION PRONÉE PAR "LIBÉRATION"

25 Juillet 2014, 15:25pm

Publié par Mister Arkadin

Mon quotidien de chevet, celui que j’emporte non sur une île déserte, mais en un lieu où l’on se trouve plus fréquemment tout aussi seul, mène depuis plusieurs mois, sinon plusieurs années, une campagne visant à l’Épuration du Net, plusieurs pages y étant en ce moment consacré pratiquement tous les jours à dénoncer Dieudonné et Alain Soral comme les inspirateurs des pogroms qui « se répandent dans la région parisienne » (Roger Cukierman, cité par Libération le 23 juillet 2014, page 2). Ne pouvant manquer de me situer à la pointe du combat républicain, j’apporte ma contribution à l’analyse du "soralisme" (que Le Figaro fustige de concert avec son confrère Libération) en dénonçant les références cinématographiques pernicieuses du « gourou désaxé » (captures d’écran tirées d’une "Visite chez Alain Soral") :

http://farm3.staticflickr.com/2914/14538656927_93b391d758_b.jpg

http://farm4.staticflickr.com/3884/14725098795_931d40f918_b.jpg

http://farm3.staticflickr.com/2897/14725098655_24c9bcdecb_b.jpg

http://farm3.staticflickr.com/2917/14725098585_0af2dc3033_b.jpg

http://farm3.staticflickr.com/2898/14538452168_219e3a23e3_b.jpg

http://farm3.staticflickr.com/2898/14721922561_7572e7a92f_b.jpg

Les références :

Chat noir, chat blanc, d’Emir Kusturica
http://fr.web.img3.acsta.net/medias/nmedia/18/64/71/91/19253718.jpg

La Vague, de Dennis Gensel
http://fr.web.img2.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/66/85/86/19047152.jpg

Calmos, de Bertrand Blier, dont de nombreuses scènes peuvent être regardées sur le Web
http://i2.cdscdn.com/pdt2/6/1/6/1/700x700/5050582727616/rw/dvd-calmos.jpg

PiXote, d’Hector Babenco

http://movieworld.ws/wp-content/uploads/2012/11/Pixote-A-Lei-do-Mais-Fraco-1981.jpg

Reefer Madness, d’Andy Fickman
http://fr.web.img2.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/36/02/21/18464739.jpg

Macadam à deux voies, de Monte Hellman
http://fr.web.img6.acsta.net/medias/nmedia/18/35/81/73/18429718.jpg

Les Fruits de la passion, de Shuji Terayama
http://iv1.lisimg.com/image/1112070/600full-fruits-of-passion-poster.jpg

Ce dernier film passionnant tant l’affreux jojo qu’il l’évoque dans un autre entretien
http://i1.ytimg.com/vi/KuyJWbi6G8A/maxresdefault.jpg
notamment pour une scène de dialogues entre Klaus Kinski et Arielle Dombasle
http://www.cinelounge.org/imgfull/26781.jpg

Et quelques autres films que je n’ai pas réussi à identifier.

Voir les commentaires

TOUS LES PRÉTEXTES SONT BONS : BATEAU – I

24 Juillet 2014, 17:10pm

Publié par Mister Arkadin

TOUS LES PRÉTEXTES SONT BONS…

…AU CINÉMA…

…POUR DÉSHABILLER LES FEMMES !



BATEAU – I

 

 

 

Gretchen Mol dans The Notorious Bettie Page

 

http://farm4.staticflickr.com/3885/14513466638_3e66ee8b2d_c.jpg

 

http://farm6.staticflickr.com/5580/14513464509_d46e3bb1a5_c.jpg

 

 Jessica Szohr dans Piranha 3D

 

http://farm3.staticflickr.com/2896/14700123885_2df89bca5e_c.jpg

 

 Ursula Buchfellner dans Devil Hunter

 

http://farm6.staticflickr.com/5580/14513431730_7815b74197_b.jpg

 

 Christa Free-Blutjunge dans Masseusen

 

http://farm6.staticflickr.com/5571/14513464079_4085bbae5c_b.jpg

 

Erinn Bartlett dans The In Crowd

 

http://farm3.staticflickr.com/2897/14700124035_c061b704aa_o.jpg

 

Le Loup de Wall Street

 

http://farm4.staticflickr.com/3895/14700123695_21490b728a_c.jpg

 

Caroline Cellier dans L'Année des méduses

 

http://farm6.staticflickr.com/5554/14700124255_961d61ddd9_b.jpg

 

Nadeshda Brennicke dans Liebe ist nur ein Wort

 

http://farm6.staticflickr.com/5588/14700123325_02ea886ffa_c.jpg

 

Natacha Lindinger dans Le Repenti

 

http://farm6.staticflickr.com/5592/14719986453_0dd2eb5cd1_c.jpg

 


Dans cette rubrique est publiée une série de galeries photos qui présente, mois après mois, les manières que le cinéma a trouvées pour satisfaire le principal plaisir des cinéphiles (au moins masculins...) : « C’est formidable le cinéma. On voit des femmes habillées dans la rue. Il arrive, et les voilà nues sur l’écran ! » (je cite de mémoire et déforme délibérément une citation de Jean-Luc Godard). Dans cette chronique iconographique, j’attire surtout l’attention sur les situations constituant des prétextes pour montrer des femmes nues au cinéma, les lieux où la nudité est la plus fréquemment montrée, en ne me focalisant donc pas sur les scènes de sexe proprement dite.

Voir les commentaires

LJC DU 10 JUILLET 2014 : CINÉPHILIE

20 Juillet 2014, 11:59am

Publié par Mister Arkadin

L’invité du "Libre journal du Cinéma" (LJC) du jeudi 10 juillet 2014 (enregistrement [1]), dirigé par Alain Paucard, assisté par Jacqueline Loevenbruck, était Bernard Trout (ancien éditeur de bandes dessinées et professeur d’études cinématographiques et relatives à la bande dessinée en Sorbonne, critique de cinéma) pour un état de la cinéphilie.

Philippe d’Hugues, patron du LJC, et Olivier François, critique littéraire, sont intervenus par téléphone.

http://gowith-theblog.com/wp-content/uploads/2014/06/JIMMYS-HALL-image-3-du-film-Ken-Loach-Go-with-the-Blog.jpg

A aussi été évoquée l’actualité, des films sortis en salles ("Jimmy’s Hall", de Ken Loach ; "Ida", de Pawel Pawlikowski ; "Welcome to New York", d’Abel Ferrara ; "Un Week-end à Paris", de Roger Michell ; "The Two Faces of January", de Hossein Amini ; "Black Coal", de Yi'nan Diao ; "Maps to the Stars", de David Cronenberg), des disparitions (Elie Wallach ; Jacques Bergerac) et des publications (DVD des éditions « Les Documents cinématographiques » : films de Marcel L’Herbier, Henri Calef, André Malraux, Alexandre Ryder et Georges Rouquier).


Note :

[1] L'émission peut aussi être écoutée sur le site officiel de la station, librement pendant une semaine, dans les archives pour les adhérents, ensuite. Scripts des anciennes émissions (2005-2014).


Films conseillés :

"Jimmy’s Hall", de Ken Loach

"Ida", de Pawel Pawlikowski

"Welcome to New York", d’Abel Ferrara
http://lesfilmsdalexandre.files.wordpress.com/2014/05/vlcsnap-2014-05-26-13h42m13s152.png

Avis mitigés :

"Un Week-end à Paris", de Roger Michell

"The Two Faces of January", de Hossein Amini

Films déconseillés :

"Black Coal", de Yi'nan Diao
http://fr.web.img4.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/14/06/10/10/12/041503.jpg

"Maps to the Stars", de David Cronenberg


Nécrologies :

Jacques Bergerac (26 mai 1927 – 15 juin 2014), acteur

Elie Wallach (7 décembre 1915 – 24 juin 2014), acteur
http://www.thetimes.co.uk/tto/multimedia/archive/00723/0b6caf5c-fc4a-11e3-_723007b.jpg

Rappel d’un site qui permet de se tenir au courant des décès dans les milieux du cinéma (116 personnalités décédées depuis la dernière émission qui comprenait des nécrologies, le 15 juin 2014) : 2014.


DVD :

Maison d’édition « Les Documents Cinématographiques » (Jean Painlevé) :

De Marcel L’Herbier :
- "Entente Cordiale" (dialogues d’Abel Hermant)
- "Veille d’armes" (scénario de Claude Farrère)
- "La Route impériale" (d’après Pierre Frondaie)

D’Henri Calef :
- "Jéricho"
- "Les Eaux troubles" (d’après Roger Vercel)
- "La Maison sous la mer"

D’André Malraux : "Espoir"

De Alexandre Ryder : "Après ma France, mes crimes"

De Georges Rouquier : "Farrebique"

Voir les commentaires

UNE PLACE A PRENDRE...

19 Juillet 2014, 23:39pm

Publié par Mister Arkadin

... à Télérama, où Aurélien Ferenczi décrète, dans son compte rendu du film Fastlife (TRA, n°3366, 16 juillet 2014, p.45), que le cinéma français n'est pas assez ouvert et trop blanc (1). Comme la critique semble l'être encore beaucoup moins que l'interprétariat (2), nul doute qu'il s'agit d'un appel à un petit remplacement de sa grande personne. Aurélien Ferenczi est en effet aussi logique qu'Elisabeth Lévy. Celle-ci dit en gros : que ceux qui affirment qu'il n'y a pas assez de "Diversité" dans les médias, pas assez de Noirs, d'Arabes et d'Asiatiques surtout, nous disent de quoi il y a de trop. Aurélien Ferenczi se sent manifestement mal à l'aise d'être en trop : cela va mieux en le disant.


Notes :

(1) « Thomas Ngijol a le potentiel pour n'être pas qu'un acteur comique. Encore faudrait-il que le cinéma français soit plus ouvert et moins... blanc. »

(2) Par définition, la couleur d'un journaliste est, sauf dans l'audiovisuel, beaucoup moins aisée à connaître que celle d'un acteur, et même d'un réalisateur - pour autant que l'on en ait quoi que ce soit à faire (pour Steve McQueen, peut-être, afin de vérifier que l'acteur est bien mort). Cependant, pour ma part, je ne connais guère que Michaël Mélinard comme journaliste noir s'occupant de cinéma. Il officie dans l'un des hebdomadaires que je lis le plus régulièrement, L'Humanité Dimanche, et au Cercle de Canal +.

http://s.tf1.fr/mmdia/i/65/3/michael-melinard-11012653faene.jpg?v=1

D'autres journaux donnent des leçons qu'ils n'appliquent pas eux mêmes en la matière, comme nous l'avions vu ici.

Plus généralement, j'ai traité de ces absurdes questions de "Diversité" .


Compléments :

(14 août 2014) Et la couleur d'un blogueur de cinéma, importe-t-elle ? Voici qu'à cause des délires d'Aurélien Ferenczi, me frappe l'aspect physique de mon confrère Sidy Sakho.

http://3.bp.blogspot.com/-HoRBExiapyc/T_pX28CEzjI/AAAAAAAAAH0/wYnypPjiCsI/s1600/garden.jpg

(20 juillet 2019) Aurélien Ferenczi vient d'être débarqué de l'hebdomadaire nielo-pigassien suite à des accusations de harcèlement sexuel et moral (qu'il conteste). S'il est innocent, bon courage à lui. Sinon, alea jacta est.

Voir les commentaires

LJC DU 10 JUILLET 2014 : JEAN-CLAUDE MISSIAN ET BERNARD TROUT

5 Juillet 2014, 12:10pm

Publié par Mister Arkadin

Les invités du "Libre journal du Cinéma" (LJC) du jeudi 10 juillet 2014, dirigé par Alain Paucard, auquel je ne participerai pas, sont Jean-Claude Missian (critique de cinéma et réalisateur) et Bernard Trout (ancien éditeur de bandes dessinées et professeur d’études cinématographiques et relatives à la bande dessinée en Sorbonne, critique de cinéma) pour un état de la cinéphilie.

Sera aussi évoquée l’actualité, en particulier des films sortis en salle, des disparitions, des publications et des manifestations cinématographiques diverses.

Philippe d’Hugues interviendra par téléphone.


Informations complémentaires :

Horaires de diffusion du LJC, sur Radio Courtoisie : de 12 heures à 13 heures 30 – Rediffusions de 16 heures à 17 heures 30 et la nuit suivante, de 0 heure à 1 heure 30.

Des messages peuvent être adressés à la station en cours d’émission (courtoisie@radiocourtoisie.fr ; 01.46.51.00.85).

Radio Courtoisie en modulation de fréquence (MHz) :
Paris et Ile-de-France, 95,6 | Caen, 100,6 | Chartres, 104,5 | Cherbourg, 87,8 | Le Havre 101,1 | Le Mans, 98,8.

Par satellite :
Sur les bouquets satellite Canalsat (canal 199 pour la mosaïque des radios et canal 641 pour l'accès direct à Radio Courtoisie) et TNTSAT.


http://www.gerardcourant.com/photos/cinematon/img/2277.jpg

Voir les commentaires

LJC DU 12 JUIN 2014 : EPSTEIN

22 Juin 2014, 11:11am

Publié par Mister Arkadin

L’invité du "Libre journal du Cinéma" (LJC) du jeudi 12 juin 2014 (enregistrement [1]), dirigé par Philippe d’Hugues, assisté par Alain Paucard, était Joël Daire (directeur du Patrimoine à la Cinémathèque française), pour la publication de son livre Jean Epstein. Une vie pour le cinéma (Éditions La Tour Verte).

A été annoncée la ressortie de la Chute de la maison Usher, précédé par Le Tempestaire.

http://fr.web.img1.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/14/05/20/18/37/476905.jpg

A aussi été évoquée l’actualité, des films sortis en salles ("Deux jours, une nuit", de Jean-Luc et Luc Dardenne ; "Welcome to New York", d’Abel Ferrara ; "Black Coal", de Yi'nan Diao ; "Cristeros", de Dean Wright ; "Grace de Monaco", d’Olivier Dahan ; "Adieu au langage", de Jean-Luc Godard ; "Ton absence", de Danielle Lucchetti ; "Bird People", de Pascale Ferran), des reprises ("La Marseillaise", de Jean Renoir ; "Othello", d’Orson Welles), des rétrospectives à la Cinémathèque françaises (Rétrospective des films en 70 mm ; Rétrospective des frères Dardenne) et des disparitions (Karlheinz Bohm ; Martha Hyer).


Note :

[1] L'émission peut aussi être écoutée sur le site officiel de la station, librement pendant une semaine, dans les archives pour les adhérents, ensuite. Scripts des anciennes émissions (2005-2014).


Films conseillés :

"Deux jours, une nuit", de Jean-Luc et Luc Dardenne

"Welcome to New York", d’Abel Ferrara
http://fr.web.img2.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/14/05/07/09/40/411135.jpg
voir à propos de ce film le compte rendu de Ludovic Maubreuil sur le blog de la revue Éléments

"Black Coal", de Yi'nan Diao
http://fr.web.img4.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/14/06/10/10/12/041503.jpg

"Cristeros", de Dean Wright
http://media.senscritique.com/media/000006664131/source_big/Cristeros.jpg

Avis mitigés :

"Grace de Monaco", d’Olivier Dahan

"Adieu au langage", de Jean-Luc Godard
http://fr.web.img3.acsta.net/pictures/14/05/07/10/10/383149.jpg
de Jean-Luc Godard, voir également son court métrage Letter in motion

Films conseillés :

"Ton absence", de Danielle Lucchetti

"Bird People", de Pascale Ferran
http://fr.web.img1.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/14/04/25/14/49/075169.jpg


Nécrologies :

Karlheinz Bohm (16 mars 1928 – 29 mai 2014), acteur
http://static.guim.co.uk/sys-images/Guardian/Pix/pictures/2014/5/30/1401468887433/karlheinz-bohm-009.jpg

Martha Hyer (10 août 1924 – 31 mai 2014), actrice
http://images.indianexpress.com/2014/06/martha.jpg

Rappel d’un site qui permet de se tenir au courant des décès dans les milieux du cinéma (111 personnalités décédées depuis la dernière émission qui comprenait des nécrologies, le 15 mai 2014) : 2014.


Centième anniversaire de Gisèle Casadesus, actrice

http://si.wsj.net/public/resources/images/EW-AJ477A_casad_G_20101111101343.jpg


Reprises :

"La Marseillaise", de Jean Renoir
http://aeshstrasbourg.files.wordpress.com/2014/03/la-marseillaise.jpg?w=640&h=392&crop=1

à propos de ce film, voici un extrait d’un compte rendu d’époque que je viens de trouver dans Plaisir de France (mars 1938) et qui prend l’exact contre-pied de l’opinion exprimée à l’antenne par Philippe d’Hugues : « M. Renoir avait l’occasion de faire quelque chose de grand en fondant les bonnes volontés dans le souffle d’une haute idée. Il a préféré la haine, la menace, l’appel à violence. Je demande aux Français de juger s’il est digne d’un des leurs de les dresser en ce moment les uns contre les autres et de semer entre eux encore plus de haine et de méfiance. »

"Othello", d’Orson Welles
http://fr.web.img3.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/14/03/14/15/39/371325.jpg


Cinémathèque française :

Rétrospective des films en 70 mm

Rétrospective des frères Dardenne

Voir les commentaires

UNE NUIT ENTOURÉE DE DEUX JOURS

21 Juin 2014, 12:17pm

Publié par Mister Arkadin

http://www.payot-rivages.net/couvertures/bassedef/9782228911177.jpg

Dans son dernier livre, La Véritable Histoire des plus beaux aphorismes, l'excellent Dominique Noguez (1) attribue à Francis Picabia la sentence suivante : « L'optimiste pense qu'une nuit est entourée de deux jours, le pessimiste qu'un jour est entourée de deux nuits. »

Ne s'applique-t-elle pas parfaitement au dernier Dardenne (2), Deux jours et une nuit, un bon crû, puisque je lui accorderai volontiers, quoique peut-être un peu généreusement, un 5/10 ?

http://fr.web.img1.acsta.net/pictures/14/04/25/14/55/490001.jpg 

 


Notes :

(1) Dans son abondante production, mon préféré est l'hilarant Comment rater complètement sa vie en onze leçons, qui comprend un chapitre sur le cinéma, où, pour résumer, il est conseillé, pour réussir à coup sûr, de suivre en tous points l'exemple de Bernard Lévy.

(2) On lira avec profit l'entretien qu'ils ont donné à Positif (n°639, mai 2014, p.11-15), qui est un modèle d'exposé des problèmes de réalisation et de mise en scène auxquels se trouvent confrontés des cinéastes.

http://www.payot-rivages.net/couvertures/bassedef/9782743611583.jpg

Voir les commentaires

WELCOME TO KAHN ?

16 Juin 2014, 16:26pm

Publié par Mister Arkadin

A défaut d'avoir énormément fait parler de lui à Cannes avec son Adieu au langage, Jean-Luc Godard a une nouvelle fois réussi, dans un entretien donné au Monde (dont des extraits ont opportunément été repris par Le Parisien) (1), à distiller quelques formules bien senties qui lui ont valu de revenir sur le devant de la scène (et la vindicte des médias de la subversion subventionée et officielle). C'est en particulier sa déclaration selon laquelle François Hollande aurait dû nommer Marine Le Pen premier ministre à la suite des Européennes qui a retenu l'attention.

Bizarrement, quelques autres petites provocations disséminées dans le beau court métrage qu'il a envoyé à la direction du Festival de Cannes pour justifier son absence, Letter in motion by Jean-Luc Godard to Gilles Jacob and Thierry Frémaux (visible sur le site officiel du Festival), semblent être passées à peu près inaperçues. La première est pourtant assez "énorme" : 

http://farm6.staticflickr.com/5590/14250204300_1c59a25306_z.jpg

J'extrais quelques autres images de ce film, qu'il faut bien sûr voir "en mouvement", tant leur accompagnement sonore (voix de Jean-Luc Godard, extraits de films, musiques de films - par exemple quelques secondes du Dracula de Francis Ford Coppola sur l'image ci-dessus -, etc.) les met en valeur. 

http://farm4.staticflickr.com/3874/14436803855_64337353bd_z.jpg

http://farm3.staticflickr.com/2921/14435481252_1b45c77884_b.jpg

« [...] s'apercevoir qu'il y a apparemment dans l'esprit humain lui-même un élément capable de comprendre autrui, et aussi, d'engendrer du pouvoir.

On appelle habituellement cette faculté la logique.

Et elle intervient chaque fois que nous affirmons qu'un principe ou un énoncé possède en lui même une force probante, c'est-à-dire une qualité qui fait qu'on est véritablement contraint d'y souscrire. » 

http://farm4.staticflickr.com/3867/14435481182_2e8abb0243_z.jpg 

« je m'en vais au vent mauvais qui me porte de-ci, de-là » : 

http://farm3.staticflickr.com/2912/14250203920_7c086d4f7e_z.jpg

 

http://farm4.staticflickr.com/3921/14435480952_ea72234b97_z.jpg

 

http://farm4.staticflickr.com/3840/14250364557_c65f9e8cd9_z.jpg

 

http://farm4.staticflickr.com/3861/14456988403_f678f5011c_z.jpg

« Ceci n'est plus un film, bien que ce soit mon meilleur, une simple valse, mon cher Président, avec qui je vous souhaite de trouver en l'écoutant le vrai faux raccord avec votre prochaine destinée. »

http://farm6.staticflickr.com/5500/14435480512_61c8ee1607_z.jpg

« Amicalement à vous,

Jean-Luc Godard. »


Note :

(1) D'aucuns ont considéré que Le Monde minimisait le caractère "explosif" des déclarations de Jean-Luc Godard en notant que le titre ne faisait pas allusion au Front national : « Le cinéma, c'est l'oubli de la réalité ». Toutefois, l'entretien était annoncé en Une de la façon suivante :  « Les provocations de Jean-Luc Godard »

Voir les commentaires