Mister Arkadin

LA BA COMME MAUVAISE ACTION

18 Février 2015, 21:06pm

Publié par Mister Arkadin

http://i.dailymail.co.uk/i/pix/2014/10/03/1412323862817_wps_10_Bradley_Cooper_is_One_Sha.jpg

Moi qui essaie autant que possible d'en savoir le moins possible sur un film avant de le voir, et donc de fuir les bandes annonces, d'autant que je soupçonne nombre d'entre elles de n'être que rarement un reflet fidèle du film qu'elles promeuvent, je n'ai malheureusement pas pu échapper à celle d'American Sniper, voici trois semaines environ, avant même de savoir que le dernier Eastwood avait provoqué une assez grosse polémique aux USA, dont la presse française se fait abondamment l'écho depuis.

Ce désagrément présente au moins l'avantage de vérifier un point : une bande annonce immonde, qui laisse présager un film au point de vue similaire à celui de l'odieux Lebanon, peut-elle trahir un film qui ne l'ait pas du tout, ou beaucoup moins (immonde, s'entend) ?

http://itpworld.files.wordpress.com/2010/06/lebanonstills_0890542.jpg


Voir les commentaires

LJC DU 19 FÉVRIER 2015 : FRÉDÉRIC VITOUX

17 Février 2015, 21:55pm

Publié par Mister Arkadin

http://www.lefigaro.fr/medias/2012/12/07/01a18e84-3fb8-11e2-976b-44b79c41cabd-493x328.jpg

L’invité du "Libre journal du cinéma" (LJC) du jeudi 19 février 2015, dirigé par Philippe d’Hugues, assisté par Philippe Ariotti, et auquel je dois participer, est Frédéric Vitoux (écrivain et critique), à l’occasion de la sortie de son roman Les Désengagés (Éditions Fayard).

http://distrib.pyramidefilms.com/sites/distrib.pyramidefilms.com/files/styles/image_films/public/120x160MonFils.jpg?itok=wQX77UJm

Il sera également question de l’actualité, des films ("Mon fils" ; "Jupiter : Le Destin de l’Univers" ; "The Cut" ; "Le Scandale Paradjanov ou la vie tumultueuse d’un artiste soviétique" ; "Captives" ; "Les Nouveaux Sauvages"), des disparitions (Jacques Lonchampt ; Geneviève Dormann ; Lasse Braun ; Roger Hanin ; Louis Jourdan), etc.

http://www.riccardodisalvo.it/userimg/image/lasse%20braun.jpg


Informations complémentaires :

Horaires de diffusion du LJC, sur Radio Courtoisie : de 12 heures à 13 heures 30 – Rediffusions de 16 heures à 17 heures 30 et la nuit suivante, de 0 heure à 1 heure 30.

Des messages peuvent être adressés à la station en cours d’émission (courtoisie@radiocourtoisie.fr ; 01.46.51.00.85).

Radio Courtoisie en modulation de fréquence (MHz) :
Paris et Ile-de-France, 95,6 | Caen, 100,6 | Chartres, 104,5 | Cherbourg, 87,8 | Le Havre 101,1 | Le Mans, 98,8.

Par satellite :
Sur les bouquets satellite Canalsat (canal 199 pour la mosaïque des radios et canal 641 pour l'accès direct à Radio Courtoisie) et TNTSAT.


http://media.senscritique.com/media/000008258924/source_big/Le_scandale_Paradjanov_ou_la_vie_tumultueuse_d_un_artiste_so.jpg

Voir les commentaires

L'ANTI-CRITIQUE ?

3 Février 2015, 09:59am

Publié par Mister Arkadin

Afin de ne pas paraître me désolidariser de mes petits camarades du LJC, j'ai publié une ébauche de liste de mes films préférés de 2014 le 24 janvier, au sein du script de la dernière émission de Philippe d'Hugues. C'était déjà plus tardif que l'année dernière. Pour autant, une autre liste suivra, plus détaillée et, sinon définitive, plus complète, le temps que je "rattrape" quelques films présents sur les listes d'amis ou de revues.

Je me disais par exemple que Leviathan ne manquerait pas de figurer dans ma propre liste une fois ce film vu. Que nenni : comme "arnaque de l'année", peut-être...

Me reste à voir (idéalement environ 500 films, mais passons) : Sils Maria, Mateo Falcone et Eau argentée, Syrie autoportrait. Me restait à voir, plutôt, car, surprise, je me suis laissé convaincre de tenter une nouvelle fois ma chance avec Dumont, en regardant son P'tit Quinquin. Ce n'est pas le souvenir d'un gros dossier des Cahiers qui me pousse à essayer de me dépendre de mon aversion ordinaire pour son cinéma, mais la dernière chronique de Ludovic Maubreuil dans la revue Éléments (n°154, janvier-mars 2015, p.13, « P'tit Quinqui, l'anti-Deschiens »), à propos de ce qu'il qualifie d' « alternative aux fictions françaises lisses et vertueuses comme aux productions américaines riches d'énigmes mais dénuées de mystère ». 

http://fr.web.img1.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/14/05/02/14/25/350435.jpgC'est à cela que l'on reconnait, je suppose, les critiques qui comptent pour vous : ceux dont la lecture peut, d'un côté, vous forcer à réviser votre jugement, à voir d'un autre œil les films ou les cinéastes pour lesquels vous n'avez guère d'estime, de l'autre vous fortifier dans votre opinion sur tel ou tel, au point que l'ingratitude vous pousserait presque à reprocher au critique en question de s'être montré bien plus apte que vous à traduire ce que vous ressentiez confusément (en ce qui concerne Maubreuil, je pourrais citer ses textes sur WiNY,  Confessions d'un dragueur ou encore les rapports entre médecine et cinéma).

Ajoutons que si Maubreuil s'est rapidement constitué un petit cercle d'admirateurs pour la finesse et la profondeur de ses analyses, elles ne furent pas dépourvues, les premières années, d'une recherche stylistique un peu trop prononcée - je forcerais énormément le trait en écrivant que ceci les rendait quelques fois à la limite de l'amphigourique, mais la lecture en était malaisée et cela risquait de rebuter. Ces derniers mois, ce critique hors pair a entrepris de dépouiller son écriture sans pour autant simplifier sa pensée. Dorénavant l'un des trois ou quatre critiques à suivre de plus près, assurément !

Je ne saurais trop encourager à lire tout aussi attentivement tout ce qui se publie, plus généralement, dans Éléments, dont le dernier numéro est passionnant de bout en bout. On n'y négligera pas toutes les si précieuses notes de lectures rédigées pour la plupart par Alain de Benoist, dans la rubrique "Cartouches". Cerise sur le gâteau, dans ce numéro, on relève une petite notation cinématographique (page 20, à propos du livre de Pierre Durand fourmillant d'informations, le Guide dissident de l'Allemagne et de l'Autriche) : « l'actrice Sybille Schmitz, grande figure du cinéma des années 1930, surtout connue pour son rôle dans Vampyr de Dreyer et le Titanic de 1943, "est enterrée dans l'Ostfriedhof de Munich, où sa tombe porte le n° 166-B-32" ! »

http://scontent-a-ams.xx.fbcdn.net/hphotos-xpa1/t31.0-8/s960x960/10861044_822592411130129_1267418795745690730_o.jpg

Voir les commentaires

BERMOND, SALENGRO, BÉRAUD ET LA RECHERCHE EN HISTOIRE

31 Janvier 2015, 14:27pm

Publié par Mister Arkadin

 A l'occasion de la mort de l'historien et journaliste Daniel Bermond, le 23 décembre 2014, annoncée par la revue à laquelle il collaborait le plus régulièrement, L'Histoire, dans son numéro 408 (février 2015, p.16), un compte rendu que j'avais rédigé sur son livre consacré à l'affaire Salengro est reproduit sur le blog des ARAHB.

 

 

http://s-media-cache-ak0.pinimg.com/736x/a0/8a/e2/a08ae2cb687a541dc589a3d348284d87.jpg

 

Voir les commentaires

LJC DU 22 JANVIER 2015 : BILAN 2014

24 Janvier 2015, 19:40pm

Publié par Mister Arkadin

http://www.windmilllane.com/wp-content/uploads/2014/10/Leviathan_Andrey_Zvyagintsevw_wins_bestfilmaward_Londonfilmfestival2.jpg

L’invité du "Libre journal du Cinéma" (LJC) du jeudi 22 janvier 2015 (enregistrement [1]), dirigé par Philippe d’Hugues, auquel j’ai participé, ainsi qu’Alain Paucard (au téléphone), était Marie-Noëlle Tranchant (journaliste et critique au Figaro), pour un bilan de l’année 2015.

http://www3.varesenews.it/immagini_articoli/201304/francesco_rosicorretto.jpg

A aussi été évoquée l’actualité, des films sortis en salles, conseillés ("La Terre éphémère", de George Ovashvili ; "A Most Violent Year", de J. C. Chandor), déconseillés ("Cold in July", de Jim Mickle), et des disparitions (Anita Ekberg ; Martine Havet ; Francesco Rosi ; Rod Taylor ; Ninon Sevilla ; Claude-Michel Cluny ; René Vautier), ainsi que la déprogrammation du film L’Apôtre (sur injonction du Pouvoir).

http://www.zerodeconduite.net/imgms/header_d%27une_vie_a_l%27autre.png


Notes :

[1] L'émission peut aussi être écoutée sur le site officiel de la station, librement pendant une semaine, dans les archives pour les adhérents, ensuite. Scripts des anciennes émissions (2005-2014).

[2] Rappel d’un site qui permet de se tenir au courant des décès dans les milieux du cinéma (175 personnalités décédées depuis la dernière émission qui comprenait des nécrologies, le 25 décembre 2014) : 2014 et 2015.

 


Listes des meilleurs films 2014 des patrons et amis du "Libre journal du cinéma" :

  1. Philippe d'Hugues : 1. Ida (Pawel Pawlikowski) 2. Léviathan (Andreï Zviaguinstsev) 3. La Terre éphémère (George Ovashvili) 4. Magic in the Moonlight (Woody Allen) 5. The Grand Budapest Hotel (Wes Anderson) 6. Tel père, tel fils (Hirokazu Koreeda) 7. Les Combattants (Thomas Cailley) 8. L'Apôtre (Cheyenne Caron) 9. Les Opportunistes (Paolo Virzi) 10. Cristeros (Dean Wright) 11. Black Coal (Yi'nan Diao) 12. D'une vie à l'autre (Georg Maas) 13. Adieu au langage (Jean-Luc Godard) + Si je mourais là-bas (Patrick Buisson)
  2. Philippe Ariotti : Gone Girl (David Fincher) ; Marie Heurtin (Jean-Pierre Améris) ; Jimmy’s Hall (Ken Loach) ; Les Recettes du Bonheur (Lasse Hallström) ; Magic in the Moonlight (Woody Allen) ; Lucy (Luc Besson) ; Le vent se lève (Hayao Miyazaki) ; Dans l'ombre de Mary - La promesse de Walt Disney (John Lee Hancock) ; Un été à Osage county (John Wells) ; Les Combattants (Thomas Cailley) ; D'une vie à l'autre (Georg Maas) ; L'Apôtre (Cheyenne Caron) ; Cristeros (Dean Wright) – et Maestro (Léa Fazer) ; Ida (Pawel Pawlikowski) ; Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ? (Philippe de Chauveron)
  3. Alain Paucard :
    *** 71’ (Yann Demange) / D’une vie à l’autre (Georg Maas) / Gone Girl (David Fincher) / Léviathan (Andreï Zviaguinstsev) / A Most Violent Year (J. C. Chandor)
    ** Welcome to New-York (Abel Ferrara)
    * Blue Ruin (Jeremy Saulnier) / The Canyons (Paul Schrader) / Les Opportunistes (Paolo Virzi) / Shirley : Visions of Reality (Gustav Deutsch)
    "Coup de chapeau au cinéma français de genre” : 96 heures (Frédéric Schoendorffer) / Body Builder (Roschdy Zem) / De guerre lasse (Olivier Pauchot ; sortie en DVD sous le titre Marseille de guerre lasse) / Mea Culpa (Fred Cavayé) / Piégé (Yannick Saillet)
  4. Bernard Cohn : Ida (Pawel Pawlikowski) ; Vie sauvage (Cédric Kahn) ; Parce que j'étais peintre (Christophe Cognet) ; Le Procès de Viviane Amsalem (Shlomi Elkabetz et Ronit Elkabetz) ; Lulu, femme nue (Solveig Anspach) ; Timbuktu (Abderrahmane Sissako) ; Comrads (Bill Douglas) ; National Gallery (Frank Wiseman) ; Winter Sleep (Nuri Bilge Ceylan) ; 3 Cœurs (Benoit Jacquot) ; Léviathan (Andreï Zviaguinstsev) ; La Terre éphémère (George Ovashvili)
  5. Marie-Noëlle Tranchant : 1. The Grand Budapest Hotel (Wes Anderson) 2. Ida (Pawel Pawlikowski) / Marie Heurtin (Jean-Pierre Améris) 4. Au bord du monde (Claus Drexel) 5. Léviathan (Andreï Zviaguinstsev) / Les Combattants (Thomas Cailley) / La Terre éphémère (George Ovashvili) / Timbuktu (Abderrahmane Sissako) / Mr Turner (Mike Leigh) / Gone Girl (David Fincher) / A Most Violent Year (J. C. Chandor) / Quand vient la nuit (Michael R. Roskam) / Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu ? (Philippe de Chauveron) / Magic in the Moonlight (Woody Allen)
  6. Mitsuo Watanabe : 1. Philomena (Stephen Frears) 2. Gone Girl (David Fincher) / Night Call (David Gilroy) 4. Mange tes morts (Jean-Charles Hue) / Nebraska (Alexander Payne) / Les Combattants (Thomas Cailley) / Whiplash (Damien Chazelle) 8. Les Bruits de Recife (Kleber Mendonça Filho) / Mr Turner (Mike Leigh) / L’Homme qu’on aimait trop (André Téchiné)
  7. Pascal Manuel Heu : Le vent se lève (Hayao Miyazaki) ; The Grand Budapest Hotel (Wes Anderson) ; Only Lovers Left Alive (Jim Jarmusch) ; A Most Violent Year (J. C. Chandor) ; Drug War (Johnny To) ; Le Conte de la princesse Kaguya (Isao Takahata) ; Mr Turner (Mike Leigh) ; Black Coal (Yi'nan Diao) ; Detective Dee II : La Légende du dragon des mers (Tsui Hark) ; Interstellar (Christopher Nolan) ; The Homesman (Tommy Lee Jones) ; Quand vient la nuit (Michael R. Roskam) ; On a failli être amies (Anne Le Ny) ; Joe (David Gordon Green) ; Welcome to New York (Abel Ferrara) ; New York Melody (Begin Again) (John Carney)

 


Anita Ekberg :

http://www.francetvinfo.fr/image/754tzwbaw-1ef9/1000/562/5411493.jpg

http://s-media-cache-ak0.pinimg.com/736x/89/b5/03/89b5035fd1accb7cdb1787894014a0e6.jpg

http://answersto.files.wordpress.com/2010/09/anita-ekberg-exclamationmark.jpg

http://i.ebayimg.com/00/s/MTAzMVgxMTU5/z/c7sAAOxydB1SkoJ2/$_57.JPG

Voir les commentaires

LJC DU 22 JANVIER 2015 : MARIE-NOËLLE TRANCHANT

21 Janvier 2015, 00:38am

Publié par Mister Arkadin

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/thumb/8/87/DrugWarfilm.jpg/220px-DrugWarfilm.jpg

 

L’invité du "Libre journal du cinéma" (LJC) du jeudi 22 janvier 2015, dirigé par Philippe d’Hugues, et auquel je dois participer, ainsi qu’Alain Paucard (au téléphone), est Marie-Noëlle Tranchant (journaliste et critique au Figaro), pour un bilan de l’année 2014.

http://ademonice06.com/wp-content/uploads/2014/12/terre-ephemere.jpg

Il sera également question de l’actualité, des films ("La Terre éphémère" ; "A Most Violent Year"), des disparitions (Anita Ekberg ; Francesco Rosi ; Rod Taylor ; Ninon Sevilla ; Maurice Duverger ; Claude-Michel Cluny), etc.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/thumb/6/61/VictimasDelPecado.jpg/220px-VictimasDelPecado.jpg


Informations complémentaires :

Horaires de diffusion du LJC, sur Radio Courtoisie : de 12 heures à 13 heures 30 – Rediffusions de 16 heures à 17 heures 30 et la nuit suivante, de 0 heure à 1 heure 30.

Des messages peuvent être adressés à la station en cours d’émission (courtoisie@radiocourtoisie.fr ; 01.46.51.00.85).

Radio Courtoisie en modulation de fréquence (MHz) :
Paris et Ile-de-France, 95,6 | Caen, 100,6 | Chartres, 104,5 | Cherbourg, 87,8 | Le Havre 101,1 | Le Mans, 98,8.

Par satellite :
Sur les bouquets satellite Canalsat (canal 199 pour la mosaïque des radios et canal 641 pour l'accès direct à Radio Courtoisie) et TNTSAT.


http://mlm-s1-p.mlstatic.com/ninon-sevilla-y-agustin-lara-perdida-cartel-lobby-card-3747-MLM4633525166_072013-F.jpg

Voir les commentaires

QUAND LE PETIT PARLE...

20 Janvier 2015, 23:45pm

Publié par Mister Arkadin

J'apprends, par la dernière chronique d'Éric Zemmour sur RTL ("Chacun son sacré"), que L'Apôtre fait l'objet de restrictions dans sa diffusion, ordonnées par le ministère de l'Intérieur. Il n'en faut pas plus pour me donner furieusement envie de voir ce film, qui arrivait jusqu'alors très loin dans mes tablettes de films sortis en 2014 à rattraper.

http://fr.web.img1.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/14/01/27/10/16/000513.jpg

Le plus intéressant, cependant, dans la version vidéo de la chronique sus-mentionnée, est l'attitude du monsieur sur la gauche de l'écran.

On connaît le dicton : "Quand les grands parlent, les petits se taisent et écoutent". En l'occurrence, c'est le minus qui parle d'abondance (on distingue un bout de sa main en bas à droite de la capture d'écran ci-dessous), et le grand sportif qui fixe tout du long ostensiblement le mur d'en face et non le chroniqueur, bras croisés et le plus immobile possible, voulant démontrer que c'est contre son gré qu'il doit subir le discours de quelqu'un dont il ne partage pas les opinions - parce qu'il les juge "criminelles", sans doute. On en déduira, cela va de soi, que le grand fait partie des Tolérants.

http://c1.staticflickr.com/9/8647/16303175796_13bbf27583_z.jpg

Cette "affaire" me rappelle par ailleurs la façon dont Télérama affirme que L'Apôtre serait "nullement innocent..." (entendez "malsain et à déconseiller"), parce qu'il ferait de l'islam « une religion vengeresse et intolérante », alors même qu'un film caricaturalement anti-chrétien trouve parfaitement grâce aux yeux de l'hebdo de Pierre Bergé.

http://c1.staticflickr.com/9/8618/16328273312_9fb4942bb7.jpg


Voir les commentaires

VIEUX GENRE

7 Janvier 2015, 18:49pm

Publié par Mister Arkadin

Nous y sommes, les "vieux-films" constituent un genre en soi, à l'instar des films d'arts martiaux ou des thrillers, d'après la nomenclature d'un site proposant des films en ligne :

http://c4.staticflickr.com/8/7490/15546557803_3af8505a34.jpg

 

(tout serait à commenter, par ailleurs, dans cette liste passablement hétéroclite, la présence de "Concert", la dissociation entre un film de "Walt Disney" et un film d'"animation", l'absence de la catégorie "Erotique", voire "Pornos", etc.).

 


Même "catégorie" sur un site du même type, où toutes les années antérieures à 1950 constituent l'une des huit périodes proposées :

http://c1.staticflickr.com/9/8667/15982059138_6d1574763e.jpg

 

http://c4.staticflickr.com/8/7565/15983438189_0d6ae01182.jpg

 

http://c4.staticflickr.com/8/7550/15982058838_5e0aa88800.jpg

 

http://c4.staticflickr.com/8/7473/16167613021_973508f19a_z.jpg

 

 

Voir les commentaires