Mister Arkadin

UN "BON" CINÉMA COMPLICE D’UNE « POLITIQUE RACISTE ET FASCISTE » ?

2 Novembre 2009, 00:05am

Publié par Mister Arkadin

Dans le bref éloge de Valse avec Bachir que j’ai rédigé l’année dernière (« Valse avec l’avocat de la terreur »), je me suis démarqué des critiques dont a fait l’objet ce film, les qualifiant de « mauvais procès ». J’aurais dû concéder, de façon bien plus explicite, que je n’y étais cependant pas insensible, notamment en renvoyant aux deux attaques très virulentes que Michel Collon a reproduites sur son site : « Valse avec Bachir: la compassion pour les bourreaux, l'oubli pour les victimes », par Naira Antoun, et « "Valse avec Bachir", médaille du déshonneur », par Gideon Lévy. C’est une lettre adressée par le cinéaste Eyal Sivan aux organisateurs d’un festival du film israélien au Forum des Images, également reproduite par Michel Collon (« Pourquoi je ne participerai pas
au festival de films israëliens »
), qui m’amène à le faire aujourd’hui. Eyal Sivan y expose avec clarté et fermeté son opposition à la fois à « la politique raciste et fasciste du gouvernement israélien » et à l’ « l’opportunisme », voire au « cynisme », dont feraient preuve ses « collègues » israéliens en utilisant « le conflit et l’occupation comme décor de leurs travaux cinématographiques, et comme représentation néo-exotique de notre pays – pratiques qui peuvent expliquer leur succès en Occident, et particulièrement en France » (4).


Compléments :

(1) Le communiqué de l'Union Juive Française pour la Paix (UJFP) en soutien aux cinéastes refusant de présenter leurs films à ce festival ;

(2) A lire aussi sur la question du boycott du cinéma israélien : « Ken Loach vs le cinéma israélien », par Ariel Schweitzer, dans les Cahiers du cinéma (novembre 2009, p.63). Rappelons que Loach a également suscité la controverse dernièrement pour ses propos sur l'antisémitisme. 

(3) (7 avril 2010) A lire sur le sujet, dans le numéro 620 de L'Arche (janvier 2010, p.86-89), « Le rôle controversé des films de guerre dans le nouveau cinéma israélien », ensemble d'entretiens très documentés et argumentés avec Ariel Schweitzer et Yvonne Kozlovsky-Golan et Dover Kosashvili.

(4) (19 août 2010) Points de vue de Simone Bitton et d'Eyal Sivan à propos de la "Polémique autour des cinémas Utopia"

(4) Une vive critique de l'initiative d'Eyal Sivan a paru dans L'Arche (« Le double langage d'un cinéaste », n°625, juin 2010, p.48-51).